Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 292. Linguistique2.1. Langues anciennesJean Kellens. Études avestiques e...

2. Linguistique
2.1. Langues anciennes
16

Jean Kellens. Études avestiques et mazdéennes. Vol. 1. Le Ratauuō vīspe mazišta (Yasna 1.1 à 7.23, avec Visprad 1 et 2). Paris, Éditions de Boccard, 2006, 91 p. (Persika 8, collection dirigée par Pierre Briant) ; vol. 2. Le Hōm Stōm et la zone des déclarations (Y 7.23 – Y 15.4, avec les intercalations de Vr 3 à 6). Paris, Éditions de Boccard, 2007, 155 p. (Persika 10, collection dirigée par Pierre Briant).

Philip Huyse

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1La très large contribution de l’A. aux études avestiques, notamment dans ses aspects linguistiques et philologiques, n’est plus à souligner. Les deux petits volumes présentés ici s’insèrent dans un projet dont le but est, selon les propres dires de l’A., de « faire l’analyse des textes de l’Avesta sur le mode économique dont Louis Renou, dans les Études védiques et paninéennes, a procédé pour le Veda. Il s’agit de toiletter le texte édité par Geldner, de mentionner méticuleusement les difficultés, de traduire de manière aussi signifiante que grammaticale, avec, en cas de besoin, de brèves notes d’exégèse ». Au terme de son dépouillement lexicographique et grammatical, l’A. espère aboutir « à une interprétation religieuse rénovée du vieux livre mazdéen ». Plus concrètement, le procédé adopté dans cette série d’études est le suivant : le texte avestique est d’abord présenté en transcription d’après l’édition critique de K. F. Geldner (1886-1895), à ceci près que les variantes les plus sûres ont été tacitement incorporées. L’appareil critique n’est pas reproduit, mais les variantes les plus significatives sont brièvement mentionnées. Viennent ensuite une traduction « compréhensible » dans laquelle l’A. a choisi de « traduire » également dans la mesure du possible les noms propres (théonymes, mais aussi anthroponymes), ainsi que – le cas échéant – un bref commentaire exégétique.

2Dans le premier des deux volumes, le commentaire du texte est quasiment réduit à néant et l’A. se contente d’une référence générale à son article « Commentaire sur les premiers chapitres du Yasna » (Journal Asiatique 284, 1996). Retenons toutefois que l’A. traduit la forme verbale haṇkāraiiemi par « j’organise », qu’il préfère désormais rattacher à 1kar « faire » (verbe dénominatif de *haṇkāra- : scr. saṃskāra- « organisation parfaite »), et non plus à 2kar « annoncer ». Dans le deuxième volume, le commentaire est plus abondant et contient notamment des remarques importantes et intéressantes sur la structure du Hōm Stōm (précédemment appelé Hōm Yašt), l’anthropogonie mazdéenne d’après ce texte, la fonction de Haoma et le pressurage, les analogies entre le Hōm Stōm et les Gathas (pp. 17-45). Dans le chapitre 3.5 (pp. 104-119), l’A. s’attarde longuement sur la thèse récemment avancée par X. Tremblay concernant l’existence d’une forme de la langue avestique que ce dernier qualifie de « pseudo-gâthique ». Si l’A. émet des réserves sur plusieurs points de détail et écarte nombre d’isoglosses utilisées par Tremblay, il retient toutefois l’idée générale d’une phase intermédiaire de la langue qu’il préfère quant à lui définir comme du « moyen-avestique ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Philip Huyse, « Jean Kellens. Études avestiques et mazdéennes. Vol. 1. Le Ratauuō vīspe mazišta (Yasna 1.1 à 7.23, avec Visprad 1 et 2). Paris, Éditions de Boccard, 2006, 91 p. (Persika 8, collection dirigée par Pierre Briant) ; vol. 2. Le Hōm Stōm et la zone des déclarations (Y 7.23 – Y 15.4, avec les intercalations de Vr 3 à 6). Paris, Éditions de Boccard, 2007, 155 p. (Persika 10, collection dirigée par Pierre Briant). »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 16, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 17 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/24282 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.24282

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search