Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 293. Histoire, Art et Archéologie, ...3.2. Ouest de l’Iran3.2.2. Pré-Achéménides et Achémén...Bruno Jacobs. « Neue Überlegungen...

3. Histoire, Art et Archéologie, Période pré-Islamique
3.2. Ouest de l’Iran
3.2.2. Pré-Achéménides et Achéménides
78

Bruno Jacobs. « Neue Überlegungen zu Genealogie und Chronologie der ’Ešmun‘azar-Dynastie von Sidon », in : R. Rollinger, B. Truschnegg, eds., Altertum und Mittelmeerraum: Die antike Welt diesseits und jenseits der Levante. Festschrift für Peter W. Haider zum 60. Geburtstag. Stuttgart, 2006, pp. 133-150.

Astrid Nunn

Texte intégral

1De nombreux auteurs se sont déjà penchés sur la chronologie de la dynastie sidonnienne à l’époque achéménide. Mais le puzzle est tellement complexe que de multiples possibilités ont déjà été proposées pour ranger les pièces. Celles qui jouent ici un rôle, sont les suivantes : (1) Le quatrième roi de la dynastie d’Ešmunazar (I) Bodaštar pourrait être un petit-fils de Ešmunazar (I) ; (2) La statuette d’enfant portant une dédicace de Baalšillem II représente soit Baalšillem II enfant – dans ce cas elle aurait été dédiée par son père Baana – soit le fils de Baalšillem II ; (3) Selon l’opinion commune, le podium était achevé vers 500 av. J.-C. ; (4) Les trois sarcophages égyptiens trouvés à Bustan aš-Šayḫ sont plutôt un butin de guerre qu’un achat en Égypte ou un cadeau de la part d’Égyptiens ; (5) Le problème des filiations : Tabnit est le fils d’Ešmunazar.

2S’agit-il d’Ešmunazar I ou II ? Contre l’opinion commune l’A. prend partie pour Ešmunazar II. Mais puisque Ešmunazar I avait un fils nommé Tabnit, il faut supposer un nouveau roi Tabnit, fils d’Ešmunazar II. Le sarcophage de Tabnit serait alors celui du deuxième roi de ce nom. Recomposer le puzzle de cette manière est astucieux mais difficile à prouver. Pour être mort jeune et avoir très peu régné, ce nouveau roi dans la dynastie sidonienne n’en change pas pour autant la chronologie générale (cf. Abs. Ir. 27, c.r. n° 69 ou dans ce vol., c.r. n° 71).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn, « Bruno Jacobs. « Neue Überlegungen zu Genealogie und Chronologie der ’Ešmun‘azar-Dynastie von Sidon », in : R. Rollinger, B. Truschnegg, eds., Altertum und Mittelmeerraum: Die antike Welt diesseits und jenseits der Levante. Festschrift für Peter W. Haider zum 60. Geburtstag. Stuttgart, 2006, pp. 133-150. »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 78, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 14 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/26002 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.26002

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search