Navigation – Plan du site
84
Josephine Kuckertz

« Schuhe aus der persischen Militärkolonie von Elephantine, Oberägypten, 6.-5. Jhdt. v. Chr. ». MDOG, 138, 2006, pp. 109-156.

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn

Texte intégral

1L’A. présente un lot de chaussures, un sac et des bouts de cuir trouvés dans une maison de la colonie juive d’Éléphantine et datant de l’époque achéménide. Il s’agit d’au moins 8 chaussures dont vraisemblablement 3 paires. Ces chaussures étaient de différents types : certaines n’étaient composées que d’une semelle retenue par des lanières, deux autres types recouvraient le pied entier et étaient renforcés au talon et sur le côté et lacés. Les chaussures fermées sont rares en Égypte. Elles étaient vraisemblablement portées par des femmes, les hommes se contentant de sandales. Même si les chaussures fermées sont également rares en dehors de l’Égypte, on les retrouve portées par certaines délégations sur les reliefs de Persépolis. Une importation est donc envisageable. Reste à savoir pourquoi tant de paires ont été retrouvées ensemble. Chaussures privées bien rangées ensemble, atelier d’un cordonnier ou entrepôt d’un marchand? L’A. opte pour le bien d’étrangers, peut-être de soldats, habitant à Éléphantine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Josephine Kuckertz, « « Schuhe aus der persischen Militärkolonie von Elephantine, Oberägypten, 6.-5. Jhdt. v. Chr. ». MDOG, 138, 2006, pp. 109-156. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 84, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 23 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/26192

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page