Navigation – Plan du site
103
S. Ayyāzī et S. Mīrī

Gačborī dar ārāye-hā va taz’īnāt-e me‘mārī dowrān aškānī va sāsānī / Decorative Architectural Stucco from the Parthian and Sassanid eras. Tehrān, Mūze-e mellī-ye Īrān, s.d. [2005] 78 p. en persan, 6 p. en anglais.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1Catalogue de l’exposition organisée en 2005 par le Musée national d’Iran, lors de la Semaine annuelle du Patrimoine. Il donne l’occasion de voir une sélection des stucs de Tépé Hissar Damghan, Tépé Mill Varamin, Chal Tarkhan Ray, Qale’h Yazdigird, Hajiabad et ceux, moins connus, de l’île de Kharg ou encore les copies de ceux récemment découverts de Dargaz Bandian. Cet art connut son plein développement en Iran entre la fin de l’époque parthe et le début de la période islamique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. S. Ayyāzī et S. Mīrī, « Gačborī dar ārāye-hā va taz’īnāt-e me‘mārī dowrān aškānī va sāsānī / Decorative Architectural Stucco from the Parthian and Sassanid eras. Tehrān, Mūze-e mellī-ye Īrān, s.d. [2005] 78 p. en persan, 6 p. en anglais. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 103, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 20 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/26602

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page