Navigation – Plan du site
104
Janine Balty

« Mosaïques romaines, mosaïques sassanides : jeux d’influences réciproques », in : J. Wiesehöfer, Ph. Huyse, éds., Ērān und Anērān. Studien zu den Beziehungen zwischen dem Sasanidenreich und der Mittelmeerwelt. Beiträge des Internationalen Colloquiums in Eutin, 8-9 Juni 2000. Franz Steiner Verlag, 2006, pp. 29-44. (Oriens et Occidens 13)

Compte-rendu réalisé par Rika Gyselen

Texte intégral

1Si les motifs géométriques et les groupes de têtes dans les mosaïques de Bishapur (IIIe s.) sont empruntés au répertoire de la mosaïque romaine, d’autres aspects, comme les représentations féminines, sont une création locale. Au Ve s., les mosaïques du Proche-Orient mettent en scène des motifs sassanides et adoptent la mode des animaux. Au VIIe s., l’art omeyyade intègrera les deux traditions – iraniennes et « classiques » – dans une synthèse harmonieuse.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rika Gyselen. Janine Balty, « « Mosaïques romaines, mosaïques sassanides : jeux d’influences réciproques », in : J. Wiesehöfer, Ph. Huyse, éds., Ērān und Anērān. Studien zu den Beziehungen zwischen dem Sasanidenreich und der Mittelmeerwelt. Beiträge des Internationalen Colloquiums in Eutin, 8-9 Juni 2000. Franz Steiner Verlag, 2006, pp. 29-44. (Oriens et Occidens 13) », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 104, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 26 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/26632

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page