Navigation – Plan du site
131
Abolala Soudavar

« The Significance of av. čiѳra, op. čiça, mp. čihr, and np. čēhr, for the Iranian Cosmogony of Light ». Iranica Antiqua, XLI, 2006, pp. 151-185.

Compte-rendu réalisé par Rika Gyselen

Texte intégral

1Au cours des dernières années, le terme mp. čihr a fait l’objet de plusieurs études. On peut citer celles d’A. Panaino (« Astral Characters of Kingship in the Sasanian and Byzantine Worlds », Convegno internazionale la Persia e Bisanzio (Roma, 14-18 ottobre 2002) [Atti dei convegni Lincei, 201], Rome, 2004, pp. 555-594) et, plus récemment celle de P. O. Skjærvø (dans M. Alram, M. Blet-Lemarquand, P. O. Skjærvø, « Shapur, King of Kings of Iranians and non-Iranians », R. Gyselen, ed., Des Indo-Grecs aux Sassanides : données pour l’histoire et la géographie historique [Res Orientales XVII], Bures s/Y, 2007, pp. 11-40, en particulier pp. 35-37), sans oublier les pp. 41-48 qu’A. Soudavar avait déjà consacrées à ce terme dans son The Aura of Kings: Legitimacy and Divine Sanction in Iranian Kingship, 2003.

2Ce terme possède deux étymologies dont la première – « nature », « origine », « semence » – a été privilégiée, comme par exemple dans la formule « ke čihr az yazdān » souvent traduit par « dont la semence provient des dieux ». Actuellement il y a une forte tendance à adopter la deuxième étymologie – « brillance », « apparence ». Panaino et Skjærvø ont surtout apporté des arguments de nature philologique en faveur de l’interprétation « apparence », tandis que Soudavar réunit dans sa contribution un très grand nombre de citations diverses (vieux-perse, moyen-iranien, avestique, persan) où le sens de « brillance » pour « čihr » est le plus approprié.

3Plusieurs paragraphes sont consacrés à la légende monétaire qui figure sur une série monétaire de la reine Bōrān et qui a déjà fait l’objet de plusieurs lectures et interprétations. Celle qu’ajoute l’A. n’est guère plus convaincante que les précédentes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rika Gyselen. Abolala Soudavar, « « The Significance of av. čiѳra, op. čiça, mp. čihr, and np. čēhr, for the Iranian Cosmogony of Light ». Iranica Antiqua, XLI, 2006, pp. 151-185. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 131, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 24 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/27142

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page