Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 294. Histoire, Période Musulmane4.1.Histoire médiévaleD. Aigle. « Les inscriptions de B...

4. Histoire, Période Musulmane
4.1.Histoire médiévale
144

D. Aigle. « Les inscriptions de Baybars dans le Bilād al-Ṣām. Une expression de la légitimité du pouvoir ». Studia Islamica, vol. 97, 2003 [paru en 2006], pp. 57-85.

Ludvik Kalus

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Le sultan Baybars (658-676/1260-1277), réel fondateur du pouvoir mamelouk en Égypte et en Syrie, issu comme tous les mamelouks de condition servile, s’est hissé à la tête du monde musulman de son temps pour devenir un héros légendaire. Lui-même a soigneusement forgé sa légitimité en instaurant au Caire un nouveau khalifat abbaside et en s’attribuant des qualités dignes des grands souverains musulmans (et même non musulmans) du passé.

2D.A. s’est proposé d’observer son ascension et les moyens qu’il a mis en œuvre à travers une analyse minutieuse de sa titulature, telle qu’elle apparaît dans les inscriptions arabes de Syrie de son époque. Elle a pu ainsi dégager l’image que ce souverain voulait répandre, dans un environnement hostile où étaient encore présents les Croisés et les Mongols. Ainsi nous livre-elle, toujours en partant de la titulature, les différentes facettes de Baybars, présentées dans les sections suivantes : « Baybars, souverain musulman idéal » ; « Baybars, restaurateur du califat et protecteur des lieux saints » ; « La mise en œuvre de la symbolique coranique » ; « Victoires militaires et nouvelle topographie religieuse » ; « Baybars ‘nouvel Alexandre’ ou ‘dernier empereur’ ». La liste des titres de Baybars relevés dans les principales inscriptions à son nom, point de départ de cette étude et présentée en annexe, constitue une base précise qui est exploitée avec beaucoup de perspicacité. Le résultat en est un article agréable à lire qui nous donne une excellente présentation de l’entrée dans l’histoire de ce grand souverain musulman devenu légendaire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ludvik Kalus, « D. Aigle. « Les inscriptions de Baybars dans le Bilād al-Ṣām. Une expression de la légitimité du pouvoir ». Studia Islamica, vol. 97, 2003 [paru en 2006], pp. 57-85. »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 144, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 11 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/27422 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.27422

Haut de page

Auteur

Ludvik Kalus

EPHE – Paris

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search