Navigation – Plan du site
152
Ju. Burjakov et A. Gricina

Maverannaxr na Velikom Šelkovom Puti. Samarcande et Bichkek, Meždunarodnyj Institut Central’noaziatskix issledovanij, 2006, 207 p. [Le Mawarannahr sur la Route de la Soie]

Compte-rendu réalisé par Étienne de La Vaissière

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Cet ouvrage est constitué de deux parties. La première, composée des 7 premiers chapitres et des deux derniers, rédigée par Ju. Burjakov, traite essentiellement de géographie historique en fonction des routes caravanières, décrivant brièvement les sites et rassemblant des illustrations, des plans, parfois dispersés dans les publications soviétiques en une sorte de guide de voyage archéologique. La seconde, rédigée par A. Gricina, est beaucoup plus cohérente et porte uniquement sur l’Utrushana, petite région de piémont située entre Samarcande et le Ferghana qui connut son heure de gloire au IXe s. lorsqu’elle fournit une partie importante des troupes du califat abbasside. Son roi, l’Afšīn, fut alors le principal général du calife al-Mu‘taṣim. L’A. est le meilleur connaisseur de la région du côté ouzbek de la frontière et y dirige les fouilles. Le chap. VIII décrit les sources et brosse un portrait général de l’histoire de l’Ustrushana, puis les chap. IX à XII traitent chronologiquement de l’âge du bronze, de la période achéménide et grecque, de la période Kangju, et du haut Moyen-âge pré-islamique. Le chap. XIII décrit la religion durant cette période, tandis que le chap. XIV traite des rites funéraires, tous deux à partir des données archéologiques. Le chap. XV enfin décrit l’Ustrushana du IXe au XIIIe s., en procédant site par site tout en insérant des analyses historiques sur l’histoire du pays. Le chap. XVI règle certains problèmes de géographie historique. Cette partie de l’ouvrage consacrée à l’Ustrushana forme une synthèse bienvenue, la seule à ce jour, sur cette région et représente le pendant scientifique, correctement illustré et avec une bibliographie complète, de l’ouvrage grand public dont il avait été précédemment rendu compte [Abs. Ir. 23, c.r. n° 47].

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Étienne de La Vaissière. Ju. Burjakov et A. Gricina, « Maverannaxr na Velikom Šelkovom Puti. Samarcande et Bichkek, Meždunarodnyj Institut Central’noaziatskix issledovanij, 2006, 207 p. [Le Mawarannahr sur la Route de la Soie] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 152, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 20 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/27702

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page