Navigation – Plan du site
160
Ralph Kauz

« The maritime trade of Kish during the Mongol period », in : L. Komaroff, ed., Beyond the Legacy of Genghis Khan. Leiden-Boston, 2006, pp. 51-67.

Compte-rendu réalisé par Monik Kervran

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Entrepôt majeur du Golfe Persique dont l’insularité lui permit d’échapper à la tutelle seljuqide, l’île perdit son indépendance face à la puissance montante d’Ormuz quand le gouverneur saghuride du Fars la priva du droit de lever des troupes sur le continent au début du XIIIe siècle. Plus tard aux mains des al-Tibi, puissants marchands que les Mongols appelèrent à leur service, Kish connut au XIIIe s. une prospérité sans précédent (comme en témoignent les sources chinoises) avant d’être absorbée par le royaume d’Ormuz.

2Synthèse utile et bien documentée sur l’histoire de cette île à laquelle l’E.I. (ancienne et nouvelle édition) ne consacre que quelques lignes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Monik Kervran. Ralph Kauz, « « The maritime trade of Kish during the Mongol period », in : L. Komaroff, ed., Beyond the Legacy of Genghis Khan. Leiden-Boston, 2006, pp. 51-67. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 160, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 21 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/27822

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page