Navigation – Plan du site
171
Julie Scott Meisami

« Writing Medieval Women. Representations and misrepresentations », in : Julia Bray, ed., Writing and Representation in Medieval Islam. Routledge, pp. 46-87.

Compte-rendu réalisé par David Durand-Guédy

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Cet article est un constat d’échec : à travers le compte-rendu de trois livres consacrés à la place des femmes dans la société musulmane médiévale, Meisami explique que les fameuses « gender studies » ont échoué à produire un travail sérieux sur le sujet. Les livres en question sont ceux de Leila Ahmed, Women and Gender in Islam: Historical Roots of a Modern Debate (1992); Fedwa Malti-Douglas, Woman’s Body, Woman’s Word: Gender and Discourse in Arabo-Islamic Writing (1991); Denise Spellberg, Politics, Gender and the Islamic Past: The Legacy of ‘A’isha bint Abi Bakr (1994). Ce que Meisami reproche aux auteurs de ces livres, c’est à la fois leur vision doctrinaire (la racine des problèmes rencontrés par les femmes du Moyen-Orient aujourd’hui est forcément à rechercher dans le passé médiéval) que leur méthode simpliste : 1) l’utilisation d’un corpus contestable, limité et parfois peu représentatif ; 2) le refus de considérer la multiplicité des points de vue sur les femmes ; 3) surtout : l’incapacité (ou le refus) de prendre en compte le contexte pour analyser les sources, que ce soit le contexte historique et le contexte narratif (comme le montre l’analyse des deux notions centrales pour le sujet que sont kayd et fitna). En définitive, nous dit Meisami, ces livres nous renseignent moins sur le place de la femme dans la société médiévale que sur les obsessions de leurs auteurs (p. 74). On pourrait en rire, si ce type d’études, si à la mode aux Etats-Unis, n’avait pas d’évidentes implications politiques. Meisami appelle donc à de nouveaux travaux qui, cela est dit en filigrane, devront être entrepris par des chercheurs rompus à l’analyse historique et littéraire. Un article vivifiant et salutaire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

David Durand-Guédy. Julie Scott Meisami, « « Writing Medieval Women. Representations and misrepresentations », in : Julia Bray, ed., Writing and Representation in Medieval Islam. Routledge, pp. 46-87. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 171, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 16 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/28142

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page