Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 296. Religions (sauf Islam)6.1. ZoroastrismeCarlo G. Cereti. « Zurwān ī Dagra...

6. Religions (sauf Islam)
6.1. Zoroastrisme
255

Carlo G. Cereti. « Zurwān ī Dagrand Xwadāy and Material Existence », in : Michele Bernardini, Natalia L. Tornesello, eds., Scritti in Onore di Giovanni M. D’Erme. Napoli, Università Degli Studi di Napoli “L’Orientale”, 2005, pp. 251-283.

Samra Azarnouche

Entrées d’index

Rubriques :

6.1. Zoroastrisme
Haut de page

Texte intégral

1Cet article rassemble et analyse plusieurs textes moyen-perses concernant le concept du cycle cosmique zoroastrien, en les comparant avec d’autres sources musulmanes et chrétiennes. Zurwān ī Dagrand Xwadāy « le Temps de la Longue Domination » désigne le Temps Limité (zamān ī kanāragōmand) défini par Ohrmazd au sein du Temps Illimité (zamān ī akanārag) et coïncide avec la création matérielle (gētīg) qui suit les 3 000 ans d’existence purement spirituelle (mēnōg). Pourtant, la durée du temps cosmique varie entre 12 000 et 9 000 ans selon les sources mazdéennes, alors que les sources musulmanes mentionnent un cycle de 7 000 ans et les textes chrétiens un cycle de 10 000 ans. L’A. expose d’abord un riche historique de la recherche sur la question, où le chiffre 12 000 a parfois été interprété comme une influence de la tétrade zurwanite. La source principale des spéculations sur le temps (zamān/zurwān) est le premier chapitre du Bundahišn iranien, dont l’A. transcrit et traduit scrupuleusement les passages les plus significatifs, selon lesquels les 3 000 ans d’existence spirituelle sont suivis des 9 000 ans de « pacte » (paymānag) entre les deux Esprits. D’autres textes moyen-perses tels que Rivāyat ī Pahlavi 48.68, Mēnōg ī Xrad 28.8-9, Dādestān ī Dēnīg 36.9, mentionnent une période de 9 000 ans d’existence matérielle, qu’ils associent au Temps de la Longue Domination.

2Les auteurs chrétiens semblent relater une version différente du mythe qui réserve le rôle principal à Zurwān, temps déifié, et signalent une durée cosmique de 10 000 ans. Cette version est la seule qui accorde un millénium entier à l’époque précédant la création (1 000+9 000), mais la structure générale, avec une période centrale de 9 000 ans, demeure identique dans les deux versions qui impliquent une durée de 12 000 ans (3 000+9 000). En tâchant d’établir un lien entre ces deux versions, l’A. constate que des sources musulmanes (‘Ulamâ-ye Islām II, cité par Zaehner, 1955, p. 142) mélangent des éléments des versions chrétiennes et moyen-perses. Contrairement à Zaehner, l’A. pense que le Temps de la Longue Domination ne coïncide pas avec les 12 000 ans, mais plutôt avec les 9 000 ans de combat entre Ohrmazd et Ahriman, puisque ce Temps Limité a été créé comme un instrument de défense contre l’assaut du Malin. Le nombre 7 000 est également mentionné par Théodore Abū Qurra et Šahrastāni, et bien qu’on retrouve son origine dans les textes pehlevis eux-mêmes (notamment Bundahišn, 33), on peut s’interroger sur une influence zurwanite ou sur la manifestation d’une école de pensée particulière. Les sources arméniennes, contemporaines des Sassanides, confirment qu’une spéculation autour du chiffre 7 000 existait déjà à cette époque et attestent ainsi la présence de tendances divergentes.

3Sans apporter de conclusion, l’A. signale que le chiffre 9 000 est le seul nombre commun à toutes ces sources, et doit être la base de calculs amenant aux chiffres 12 000 et 10 000.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Samra Azarnouche, « Carlo G. Cereti. « Zurwān ī Dagrand Xwadāy and Material Existence », in : Michele Bernardini, Natalia L. Tornesello, eds., Scritti in Onore di Giovanni M. D’Erme. Napoli, Università Degli Studi di Napoli “L’Orientale”, 2005, pp. 251-283. »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 255, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 18 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/29602 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.29602

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search