Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 2911. Littérature11.1. Littérature persane11.1.1. Littérature persane class...Seyyed Aḥmad Ḥoseynī Kāzerūnī. Fa...

11. Littérature
11.1. Littérature persane
11.1.1. Littérature persane classique
326

Seyyed Aḥmad Ḥoseynī Kāzerūnī. Farhang-e Tārīḫ-e Beyhaqī. Tehrān, Zavvār, 1384/2005, 803 p., cartes.

David Durand-Guédy

Texte intégral

1Ce livre se veut un “handbook” destiné à faciliter la lecture du Tārīḫ-e Beyhaqī (TB). Conçu comme un gros lexique, le livre est articulé en cinq parties. La première est une présentation de Beyhaqī et de son œuvre. On y trouve notamment des développements sur les mots et expressions persanes, ainsi que sur les mots arabes (environ 430) utilisés par Beyhaqī (cf. liste pp. 34-5). La seconde partie présente le vocabulaire technique, qui est classé en fonction du service administratif concerné (e.g. eqṭā‘ est expliqué dans la section dīvān-e estīfā’). La troisième partie est consacrée aux mots rares, aux alternances vocaliques ou consonnantiques (degargūnī-hā-ye āvā’ī, e.g. heždah pour hejdah), aux mots polysémiques (e.g. dīvān), aux mots composés, aux catégories sociales et aux fonctions (e.g. šeḥna), aux mots d’origines étrangère (turcs, pashto, mongols, chinois – l’arabe est traité plus haut), et enfin aux ḥadīṯs et citations coraniques. La quatrième partie, qui constitue le cœur de l’ouvrage, est un lexique géographique et biographique comptant 1 200 entrées. La dernière partie comprend les annexes (index des proverbes, liste dynastiques, cartes). L’A. a pris soin de comparer les différentes éditions, en particulier les deux éditions de références que sont celles de Rahbar et de Fayyāḍ.

2Il est probable que ce livre, qui comble une indéniable lacune, rendra service à ceux à qui il est en priorité destiné : les étudiants en littérature et en sciences humaines. En revanche, son intérêt pour les chercheurs amenés à utiliser le Tārīḫ-e Beyhaqī est plus discutable. La présence d’un index récapitulatif, au moins pour les termes techniques que l’on retrouve intégrés dans différentes sections (e.g. rekābdār traité p. 118 et p. 126), aurait été souhaitable. La méconnaissance de l’état de la recherche sur Beyhaqī hors d’Iran est patente : les études de Waldman (1980) et Meisami (1999), pour ne citer que les plus importantes, ne sont même pas citées. Mais plus dérangeante encore est l’absence totale d’analyse dans la composition des notices de la quatrième partie. L’A. s’est contenté de compiler les diverses sources à sa disposition (Dehḫodā, Mo‘īn, Bartold dans sa traduction persane, etc.), mais sans chercher à isoler ce qui pourrait être pertinent pour la lecture du TB. L’entrée “Turk”, par exemple, se contente de citer des vers de Neẓāmī, Ferdowsī, Sanā’ī. L’entrée “Iṣfahān” compile différentes notices sur l’histoire de la ville jusqu’à nos jours, alors que l’on aurait préféré, bien entendu, voir comment la ville était présentée par Beyhaqī. C’est comme si l’A., doublement écrasé par l’importance de l’œuvre qu’il traitait et par les travaux des « grands anciens », n’avait pas assumé sa condition de chercheur. Aussi, ce lexique n’est véritablement utile que pour les entrées concernant des lieux ou des personnages moins connus, à propos desquels l’A. a été obligé, sinon de produire un texte original, au moins de se référer directement à Beyhaqī. Au final, un travail monumental, mais qui laisse le lecteur souvent sur sa faim.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

David Durand-Guédy, « Seyyed Aḥmad Ḥoseynī Kāzerūnī. Farhang-e Tārīḫ-e Beyhaqī. Tehrān, Zavvār, 1384/2005, 803 p., cartes. »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 326, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 14 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/31352 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.31352

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search