Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 2911. Littérature11.1. Littérature persane11.1.1. Littérature persane class...Mohammad Mokri. « Esthétique et l...

11. Littérature
11.1. Littérature persane
11.1.1. Littérature persane classique
335

Mohammad Mokri. « Esthétique et lexique du corps humain dans la littérature classique iranienne (1-2-3) ». Journal Asiatique, 291, 1-2 (2003), pp. 249-293 ; 293, 1 (2005), pp. 245-356 ; 294, 2 (2006), pp. 409-486.

Ève Feuillebois-Piérunek

Texte intégral

1Cette série d’articles faisant appel à la lexicologie, la rhétorique et la dialectologie étudie les images, métaphores et comparaisons liées à la description du corps humain dans une littérature persane classique qui chante la beauté incarnée.

2Le premier article présente et analyse un important document en arabe, inclus dans Tārīḫ al-Rusul wa’l-Mulūk de Ṭabarī (838-922). Ce texte, que Mokrī qualifie d’« ordonnance de la beauté », remonterait à l’époque de Chosroès I et serait, par l’intermédiaire de sa traduction en persan par Bal‘amī, à l’origine des figures littéraires développées à l’époque médiévale par les poètes persans.

3Le second article étudie les relations entre le corps et l’univers, le corps constituant le premier repère pour appréhender et nommer les éléments du monde physique. La description lyrique traditionnelle du corps tisse une connivence étroite avec les éléments de la nature. Avec son érudition habituelle, Mokrī se penche sur le vocabulaire lié au corps, les compositions syntagmatiques, les constructions syntaxiques, les représentations liées aux chiffres et aux lettres, ou à la physiognomonie et à la médecine. Il conclut à l’importance exceptionnelle du corps dans l’esthétique persane, ce qui constitue une spécificité par rapport aux systèmes esthétiques des autres langues iraniennes.

4Le troisième article constitue un essai de constitution d’un lexique rassemblant les termes pour chaque membre du corps humain dans différentes langues iraniennes, leur origine étymologique, les images et métaphores par lesquels ils sont décrits. Mokrī annonce d’ores et déjà une suite dans des articles à venir.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ève Feuillebois-Piérunek, « Mohammad Mokri. « Esthétique et lexique du corps humain dans la littérature classique iranienne (1-2-3) ». Journal Asiatique, 291, 1-2 (2003), pp. 249-293 ; 293, 1 (2005), pp. 245-356 ; 294, 2 (2006), pp. 409-486. »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 335, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 10 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/31592 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.31592

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search