Navigation – Plan du site
347
Nūr al-dīn Nūrī

Naḫostīn kongere-ye nevīsandegān-e Īrān. Textes choisis, Tehrān, Osṭūre, 1385, 280 p. [Premier congrès des écrivains d’Iran (1946), textes choisis]

Compte-rendu réalisé par Atéfé Tahaï

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1En 1946, Moḥammad-Taqī Bahār étant Ministre de la culture au cabinet de Qavām, le premier rassemblement officiel des écrivains iraniens et russe s’organise avec la collaboration de la Maison Russe des relations culturelles. Le présent ouvrage présente un « florilège » des communications du Congrès, mais on doute que l’éditeur se soit vraiment rendu compte de l’importance de ce document malgré ce qu’il prétend dans son introduction : il n’y donne d’autre information que celles que nous venons de citer et bien qu’il insiste sur le fait que dans ce colloque les écrivains de tendances diverses et même opposées aient pu discuter et s’exprimer librement, il ne dit rien sur le contexte historique, social et les conséquences de cet évènement. Rien non plus ne nous informe sur les raisons qui ont justifié le choix des textes ni sur les sources utilisées. C’est l’avant-propos des textes, qui semble sortir d’une édition ancienne, qui nous informe sur l’identité des écrivains : (Dehḫodā, Hedāyat, Čūbak, N. Yūšīj, Forūzānfar, Ra‘dī Azaraḫšī, Rahī Mo‘ayerī,…)

2Les textes présentés dans ce livre sont La poésie persane contemporaine (A. A. Ḥekmat, pp. 25-67) ; Sur le vers contemporain (Eḥsān Ṭabarī, pp. 69-89) ; La réponse de Ḥekmat à Ṭabarī (pp. 89-96) ; Lecture de poèmes par des poètes (Nīmā Yūšīj, pp. 96-115, Rahī Mo‘ayerī, pp. 115-116 et Fereydūn Tavallalī, pp. 117-122) ; La prose persane de l’époque récente (P. Nātel Ḫānlarī, pp. 123-190) ; Sur la prose persane (Ḫaṭībī) ; débat sur ce sujet (Fāṭeme Sayyāḥ, pp. 119-203, Bozorg ‘Alavī, pp. 203-206 et P. Nātel Ḫānlarī, pp. 207-210) ; Le devoir de la crique littéraire (F. Sayyāḥ, pp. 211-229) ; La critique, l’essence de l’art et l’esthétique (Eḥsān Ṭabarī, pp. 229-274). L’ouvrage se termine avec les propos de Bahār et les résolutions prises au Congrès. Ni index, ni bibliographie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Atéfé Tahaï. Nūr al-dīn Nūrī, « Naḫostīn kongere-ye nevīsandegān-e Īrān. Textes choisis, Tehrān, Osṭūre, 1385, 280 p. [Premier congrès des écrivains d’Iran (1946), textes choisis] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 347, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 22 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/31792

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page