Navigation – Plan du site
422
Soheila Shahshahâni

« Reflections on my research in Iran, 1976-2006 ». Anthropology of the Middle East, vol. 1, n° 2, winter 2006, pp. 63-71.

Compte-rendu réalisé par Jean-Pierre Digard

Entrées d’index

Rubriques :

16.1. Iran
Haut de page

Texte intégral

1L’A. est certainement, de tous les anthropologues iraniens, celle qui possède l’expérience la plus riche et la plus diversifiée, tant dans le domaine de la recherche proprement dite (depuis sa thèse sur les Mamasanī jusqu’à ses recherches sur plusieurs villes, en passant par la musique, l’art, la photographie, etc.) que dans celui de l’édition scientifique (elle est notamment la fondatrice et la rédactrice-en-chef de la revue où paraît le présent article), de l’organisation de colloques, de la vie associative, tant à l’échelle internationale que nationale. L’évocation de son itinéraire, qu’elle décrit comme parfois « kafkaesque », lui fournit l’occasion de réfléchir sur la pratique de la recherche ethnologique dans un pays comme l’Iran, qu’elle compare, non sans humour, à la conduite automobile dans Téhéran.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Pierre Digard. Soheila Shahshahâni, « « Reflections on my research in Iran, 1976-2006 ». Anthropology of the Middle East, vol. 1, n° 2, winter 2006, pp. 63-71. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 422, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 15 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/33452

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page