Navigation – Plan du site
452
Bītā Malakūtī

Osṭūre-ye Mehr : Zendegī va sīnemā-ye Sūsan Taslīmī. Tehrān, Našr-e Ṯāleṯ, 1384 [2005]. [Le mythe de Mehr (amour !) : La vie et le cinéma de Sūsan Taslīmī]

Compte-rendu réalisé par Poupak Rafii Nejad

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Cet ouvrage est consacré à l’actrice Sūsan Taslīmī, qui joua au théâtre bien avant d’être connue comme actrice principale des films de Beyḍā’ī (de Čerīke-ye Tārā à Marg-e Yazdgerd et Bāšū, etc.). Par le biais d’un parcours professionnel et d’un destin d’émigrée, c’est plutôt l’éloge d’une femme par une autre. L’éloge d’une actrice qui devient scénariste puis metteur en scène de théâtre et réalisatrice de films en Suède, mais chez qui demeure le regret de ne pas avoir pu continuer sa vie professionnelle dans son propre pays.

2L’ouvrage est le deuxième dans la collection « Zendegī va āṯār-e sīnemāgarān-e īrānī » (la vie et l’œuvre des cinéastes iraniens) de Našr-e Ṯāleṯ. Le premier était consacré à Beyḍā’ī (cf. Abs. Ir. 28, c.r. n° 529).

3L’ouvrage contient la biographie de l’actrice, une analyse des films qu’elle a joués (essentiellement les films réalisés par Beyḍā’ī), une sélection d’entretiens avec différentes revues et magazines ainsi qu’une série d’articles sur elle et son travail, faits par ses proches, collègues et amis, et recueillis spécialement pour cette publication.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Poupak Rafii Nejad. Bītā Malakūtī, « Osṭūre-ye Mehr : Zendegī va sīnemā-ye Sūsan Taslīmī. Tehrān, Našr-e Ṯāleṯ, 1384 [2005]. [Le mythe de Mehr (amour !) : La vie et le cinéma de Sūsan Taslīmī] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 29 | 2008, document 452, mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 20 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/33922

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page