Navigation – Plan du site
63
E. Gubel

« The Breath of Life or: The Riddle of the Ram-Headed Sceptre ». Archaeology and History in Lebanon (AHL fait suite à NMN), 13, (2001), pp. 35-44.

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn

Texte intégral

1Parmi tous les symboles et images empruntés par les Phéniciens à l’Égypte, il en est un qui reste particulièrement difficile à interpréter dans son nouveau contexte culturel : le sceptre à tête de bélier. Il est d’autant plus difficile à interpréter qu’un sceptre identique existe au Levant et y est le symbole du dieu Ea. Dans cet article l’auteur analyse cet objet par le biais de l’iconographie des différents contextes dans lesquels il apparaît. Nombre de ces images – parmi elles les monnaies sidoniennes – sont d’époque achéménide. La confrontation des sources écrites et iconographiques égyptiennes et phéniciennes fait émerger de plus en plus clairement qu’Atum, dieu égyptien, était présent en Phénicie, peut-être sous forme de bélier.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. E. Gubel, « « The Breath of Life or: The Riddle of the Ram-Headed Sceptre ». Archaeology and History in Lebanon (AHL fait suite à NMN), 13, (2001), pp. 35-44. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 24 | 2003, document 63, mis en ligne le 05 janvier 2010, consulté le 26 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/34298

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page