Navigation – Plan du site
69
Ṣādeq Malek Šahmīrzādī et Jebra’il Nokande

Āq Tappe / Agh Tepe, Tehrān, Moʽāvenat-e pažūhešī, Mīrāṯ-e farhangī, Ostān-e Golestān, 1379/2001, 179 p., 11 pl. (résumé en anglais en 4 p. Supp.).

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1Située à 16 km de Gonbad-e Kābūs et à proximité de la rivière Gorgān, la colline artificielle de Āq Tappe fait l’objet de fouilles de sauvetage depuis 2000, suite au projet d’aménagement de barrages. Une prospection archéologique couvre la région qui sera ennoyée par le lac artificiel. Le niveau supérieur est de l’Âge du Fer, représenté par 16 tombes du 1er mill. av.n.è ; une inhumation de cheval pourrait être associée à l’une d’elles. L’A. signale également quelques tessons de la période achéménide.

2Souhaitons que l’équipe archéologique dispose du temps nécessaire pour poursuivre l’exploration de ce site témoin de trois périodes très importantes pour l’archéologie de cette région-clé.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Ṣādeq Malek Šahmīrzādī et Jebra’il Nokande, « Āq Tappe / Agh Tepe, Tehrān, Moʽāvenat-e pažūhešī, Mīrāṯ-e farhangī, Ostān-e Golestān, 1379/2001, 179 p., 11 pl. (résumé en anglais en 4 p. Supp.). », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 24 | 2003, document 69, mis en ligne le 05 janvier 2010, consulté le 23 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/34313

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page