Navigation – Plan du site
119
Parvaneh Pourshariati

« Local Historiography in Early Medieval Iran and the Tārīḫ-i Bayhaq ». Iranian Studies, vol. 33, n° 1-2, (2000), pp. 133-164.

Compte-rendu réalisé par David Durand-Guédy

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Cet article est consacré au Tārīḫ-i Bayhaq, histoire locale composée en persan à la fin de la période saljuqide par l’historien et savant Ibn Funduq (éd. par Bahmanyār, Téhéran 1317/1938, mais plusieurs fois réimprimée depuis). Il est composé de trois parties : une longue introduction destinée à situer l’œuvre dans son environnement littéraire en proposant une typologie des thèmes présents dans les différentes histoires locales composées en Iran à la même époque (informations géographiques, faḍā’il, anecdotes sur la période pré-islamique, récit de la conquête arabe) ; une présentation analytique de l’œuvre, chapitre par chapitre, qui flirte avec la paraphrase ; enfin, une analyse de deux thèmes transversaux : la société locale et le rôle des femmes. Cette étude ne renouvelle pas notre connaissance de l’œuvre et de la société locale (les développements les plus pertinents sont empruntés à Aubin, dont l’article de 1966 sur Sabzavār reste incontournable, ainsi qu’à Bulliet et Meisami) mais peut servir de compendium utile pour se retrouver dans cette œuvre dense, éditée sans index.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

David Durand-Guédy. Parvaneh Pourshariati, « « Local Historiography in Early Medieval Iran and the Tārīḫ-i Bayhaq ». Iranian Studies, vol. 33, n° 1-2, (2000), pp. 133-164. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 24 | 2003, document 119, mis en ligne le 05 janvier 2010, consulté le 20 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/34414

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page