Navigation – Plan du site
178
Jawid A. Mojaddedi

The Biographical Tradition in Sufism. The Tabaqât Genre from al-Sulamî to Jâmî. Richmond, Surrey, Curzon Press, 2001, 230 p.

Compte-rendu réalisé par Ève Feuillebois-Piérunek

Entrées d’index

Rubriques :

8. Soufisme
Haut de page

Texte intégral

1L’auteur s’appuie sur l’examen d’un corpus, relativement limité mais représentatif, de six textes en arabe et en persan : Ṭabaqāt al-ṣūfiyya de ʽAbd al-Raḥmān Sullamī Nīšābūrī (m. 1021), Ḥiliyat al-awliyā’ d’Abū Naʽīm Iṣfahānī (m. 1038), Ṭabaqāt al-ṣūfiyya de Ḫvāje ʽAbdullāh Anṣārī (m. 1089), les parties consacrées aux biographies de soufis dans la Risāla de Qušayrī (m. 1072) et Kašf al-majūb de Hujvīrī (m. 1074), et enfin Nafaāt al-uns de Jāmī (m. 1492).

2Le livre est divisé en trois parties. La première se penche sur les trois premiers traités qui sont des autorités en histoire du soufisme, elle étudie l’organisation des matériaux, leurs caractéristiques stylistiques, les éléments des notices sur chaque auteur. Elle montre que l’ouvrage de Sullamī a déterminé les paramètres du genre quant à la forme et au contenu. Les deux autres traités reprennent le noyau existant, complètent les notices et ajoutent des biographies contemporaines, celui d’Anṣārī se montrant le plus personnel.

3Dans la deuxième partie, Mojaddedi analyse les Ṭabaqāt du 11e s. qui font partie de manuels à la thématique plus étendue et s’efforce de cerner la fonction du genre au sein de ces manuels généralistes : appuyer les prises de position de l’auteur du manuel. C’est ainsi que les représentants du soufisme sobre seront favorisés, et les traits trop audacieux gommés. Hujvīrī introduit un nouveau classement par thèmes et innove dans la thématique.

4La troisième partie étudie l’ouvrage de Jāmī. Elle montre comment cet auteur a utilisé, réadapté et actualisé une source ancienne, l’ouvrage d’Anṣārī, tout en le prolongeant jusqu’au 15e s. (ajouts, méthode de classement). On commence à classer les auteurs d’après leur appartenance à un ordre soufi, selon les chaînes de transmission de la baraka.

5S’appuyant sur l’étude comparative des notices consacrées à Basṭāmī (m. 874) et Junayd (m. 910), l’ouvrage s’efforce de montrer comment les diverses collections de biographies, tout en se référant les unes aux autres, parviennent à véhiculer des messages totalement différents à partir d’une même source. Il fournit une réflexion intéressante sur les conventions et caractéristiques du genre, ses fonctions, son évolution dynamique, et le concept de l’histoire qu’il véhicule.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ève Feuillebois-Piérunek. Jawid A. Mojaddedi, « The Biographical Tradition in Sufism. The Tabaqât Genre from al-Sulamî to Jâmî. Richmond, Surrey, Curzon Press, 2001, 230 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 24 | 2003, document 178, mis en ligne le 05 janvier 2010, consulté le 19 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/34546

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page