Navigation – Plan du site
203
A. Krasnowolska

« Mythological Topography of Iranian Epics », in : Roxane Haag-Higuchi & Christian Szyska, eds., Erzählter Raum in Literaturen der islamischen Welt, Narrated Space in the Literature of the Islamic World. Wiesbaden, Harrassowitz, 2001, pp. 19-30.

Compte-rendu réalisé par Marina Gaillard

Entrées d’index

Auteurs mentionnés :

Roxane Haag-Higuchi, Christian Szyska
Haut de page

Texte intégral

1Ce n’est pas la localisation géographique des éventuels événements « historiques » contenus dans le Šāhnāme qui est traitée ici, mais la topographie relative à la partie mythico-héroïque de l’œuvre. Comme les structures de l’univers épique, cette géographie est gouvernée par une logique interne. Elle se compose, depuis l’époque avestique, de strates appartenant à des périodes historiques successives et ensuite recombinées en un nouvel ensemble. Le voyage étant un motif essentiel de l’épopée, c’est son espace qui est analysé ici, en particulier l’espace « intermédiaire », le « désert » situé entre les points de départ et de destination de la quête, ces terres étranges et lointaines qui diffèrent tant de l’univers quotidien et bien ordonné du héros. L’A. propose une analyse de deux de ces itinéraires significatifs, les sept épreuves (haft ḫvān) de Rostam et d’Esfandyār, sur la base du schéma établi par Propp (Morphologie du conte). Si le voyage représente souvent un rite d’initiation, la quête d’une personne disparue s’apparente au parcours effectué – du vivant du héros – par l’âme dans l’au-delà. La topographie de l’itinéraire est alors celle du royaume de la mort, marquée d’étapes et de passages à franchir, un monde « inversé » par rapport au monde ordinaire. Ce trajet de l’âme entre la vie et la mort évoque la tradition zoroastrienne. Cette topographie du voyage du héros, au caractère conventionnel et ritualisé, est aussi l’image d’un cheminement intérieur, approche psychologique plus tard développée par les mystiques iraniens d’époque musulmane.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marina Gaillard. A. Krasnowolska, « « Mythological Topography of Iranian Epics », in : Roxane Haag-Higuchi & Christian Szyska, eds., Erzählter Raum in Literaturen der islamischen Welt, Narrated Space in the Literature of the Islamic World. Wiesbaden, Harrassowitz, 2001, pp. 19-30. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 24 | 2003, document 203, mis en ligne le 05 janvier 2010, consulté le 19 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/34614

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page