Navigation – Plan du site
155
Gyselen, Rika

« Dīwān et “Trésorerie” sassanides : premières attestations sigillographiques ». Studia Iranica 32, (2003), pp. 123-126.

Compte-rendu réalisé par Rédaction

Texte intégral

1Comme le terme dīwān ne figurait pas dans les sources épigraphiques sassanides mais était, en revanche, largement attesté à l’époque islamique, les historiens attribuaient souvent la création de cette institution aux Arabes. Avec l’apparition d’un sceau sassanide de l’administration du dīwān il ne subsiste plus aucun doute sur son existence à l’époque sassanide. Le deuxième sceau est celui de la trésorerie royale, connue par les sources littéraires, mais attestée pour la première fois de manière directe.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rédaction. Gyselen, Rika, « « Dīwān et “Trésorerie” sassanides : premières attestations sigillographiques ». Studia Iranica 32, (2003), pp. 123-126. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 26 | 2005, document 155, mis en ligne le 08 décembre 2005, consulté le 18 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/3463

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page