Navigation – Plan du site
234
ʽAlī BĀBĀČĀHĪ

Īn bāng-e delāvīz, (Zendegī va šeʽr-e Fereydūn Tavallolī). Tehrān, Ṯāleṯ, 1380/2001, 531 p. [Ce cri délicieux­]

Compte-rendu réalisé par Christophe Balaÿ

Entrées d’index

Auteurs mentionnés :

Fereydūn Tavallolī
Haut de page

Texte intégral

114e volume dans la collection « Figures de la poésie persane contemporaine). ʽAlī Bābāčāhī écrit la vie et décrit l’œuvre poétique du romantique Fereydūn Tavallolī (1298/1919-1364/1985) originaire de Shiraz, cadet de Nīmā d’une vingtaine d’années. Tavallalī participe activement aux mouvements politiques des années 40. La chute de Reḍā Šāh, l’avènement du parti Tūde, puis la chute de Moṣaddeq marquent profondément la vie du poète. L’échec du parti populaire eut sur toute cette génération et Tavallolī en particulier une influence néfaste. Le poète, brisé, se réfugie en lui-même, abandonne toute velléité de modernisme, revient à un romantisme désespéré et à un traditionnalisme formel de bon aloi. Professionnellement, il faut le noter, Tavallolī fut très actif dans la gestion de l’archéologie. Il fut, à Téhéran, plusieurs années responsable des fouilles de Suse quand Roman Girshman en était directeur scientifique. Tavallolī ne semble pas avoir vraiment compris l’importance du mouvement nimaïste et lui est resté marginal. Son nom est inscrit néanmoins dans l’histoire de la poésie persane moderne. Selon les propos de Moḥammad Ḥoqūqī, il constitue, avec Nāderpūr et Mošīrī, un pont entre la poésie conservatrice d’aujourd’hui et la poésie novatrice de Nīmā. L’A. analyse les deux grands moments de la carrière de Tavallolī depuis Rahā (1950, époque modernisante) jusqu’à Nāfe (1964, époque plus modérée). Il réunit une anthologie d’environ 150 p. Chaque chapitre est clos par sa propre bibliographie et des notes. Une bibliographie générale complète l’ensemble.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Balaÿ. ʽAlī BĀBĀČĀHĪ, « Īn bāng-e delāvīz, (Zendegī va šeʽr-e Fereydūn Tavallolī). Tehrān, Ṯāleṯ, 1380/2001, 531 p. [Ce cri délicieux­] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 24 | 2003, document 234, mis en ligne le 05 janvier 2010, consulté le 16 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/34690

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page