Navigation – Plan du site
245
ʽAlī-Akbar Dehḫodā

Čarand-o parand. Akbar Morteḍāpūr éd., Tehrān, ʽAṭṭār, 1380/2001, 176 p. [Elucubrations]

Compte-rendu réalisé par Christophe Balaÿ

Entrées d’index

Auteurs mentionnés :

Akbar Morteḍāpūr
Haut de page

Texte intégral

1ʽAlī-Akbar Dehḫodā, journaliste, essayiste, poète, critique, encyclopédiste et même diplomate à ses heures, fut sans doute un des plus brillants esprits de son siècle. Le journal Ṣūr-e esrāfīl (plusieurs fois réédité ; cf. H. Nāṭeq ou Ī. Afšār) dans lequel il publia ces articles pleins d’humour, de verve et de sens politique, fut un des plus lus de la Mašrūṭiyyat (1906-1909). Plusieurs fois interdit, « trompette » de la révolution intellectuelle, politique, sociale et culturelle qui éclata en Iran au début du 20e s., Ṣūr-e esrāfīl contient dans chaque numéro, ce Čarand-o parand, ou élucubration. L’ensemble de ces textes mordants d’ironie fut plusieurs fois réédité, en particulier par le Dr. Dabīr-Siyāqī de la Fondation Dehḫodā. On retrouvera ici l’ensemble des 32 numéros de la première période (Téhéran) plus les trois de la deuxième période (Yverdon, Suisse). Les articles sont précédés d’une courte biographie de Dehḫodā (1297 h.q.-1334 h.sh.). Après quasiment un siècle, la charge anticléricale de ces Čarand-o parand est si forte que l’éditeur s’est senti obligé de donner cet avertissement au lecteur : « comme on le constatera dans la biographie de Dehḫodā, les textes des Čarand-o parand ont été écrits il y a environ un siècle et leur sujet est à replacer dans ce contexte historique ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Balaÿ. ʽAlī-Akbar Dehḫodā, « Čarand-o parand. Akbar Morteḍāpūr éd., Tehrān, ʽAṭṭār, 1380/2001, 176 p. [Elucubrations] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 24 | 2003, document 245, mis en ligne le 05 janvier 2010, consulté le 24 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/34710

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page