Navigation – Plan du site
251
Hūšang Golšīrī

Hamḫvānī-ye Kātebān (Zendegī va āṯār-e Hūšang Golšīrī). Ḥoseyn Sanāpūr éd., Tehrān, Našr-e Dīgar, 1379/2000, 392 p. + 33 ill. [Vie et œuvre de Hūšang Golšīrī]

Compte-rendu réalisé par Christophe Balaÿ

Texte intégral

1Un an avant la mort de l’écrivain (1937-2000), lors d’une réunion avec les éditeurs de Našr-e Dīgar, Hūšang Golšīrī pense le projet d’une série d’une douzaine de présentations de prosateurs modernes (le facsimile d’un brouillon de la main de Golšīrī donne une liste de dix noms : Jamālzāde, Hedāyat, ʽAlavī, Sāʽedī, B. Ṣādeqī, Golestān, Golšīrī, Dowlatābādī, A. Maḥmūd). Hélas, la mort de Golšīrī interrompt le projet. Mais, grâce à Ḥoseyn Sanāpūr, le premier volume sur H. Golšīrī voit le jour l’année même de la mort de l’auteur. Après une brève introduction de Sanāpūr à l’œuvre de l’auteur, on trouvera une auto-biographie déjà parue dans Češm-andāz en 1990 et complétée par Golšīrī pour les dernières années, puis une bibliographie exhaustive de son œuvre (ouvrages, récits épars, poèmes, essais, entretiens, œuvres traduites) enfin une chronologie de la vie de Golšīrī. L’ouvrage se compose dans sa partie centrale de deux sections principales : d’abord un choix de neuf articles sur la vie et l’œuvre de Golšīrī : « souvenirs » de Ḍiyā’ Movaḥḥed ; « trente ans d’écriture » par Ḥasan Mīr-ʽĀbedīnī ; une analyse du récit de Golšīrī par Ṣāleḥ Ḥoseynī ; un essai sur le monologue intérieur dans l’œuvre de Golšīrī par ʽEnāyat Samīʽī ; un très bel essai sur l’écriture de Golšīrī par un romancier de la « 3e génération », Šahriyār Mandanīpūr ; une étude stylistique de Keristin va Kid par Ḥoseyn Sanāpūr ; un bref regard sur Maʽṣūm-e Panjom par Manūčehr Ātašī ; un article réédité de Hāyede Darāgāhī sur « Ahl-e havā » (Andīše-ye āzād, Suède, n° 16) et un autre réédité de Majīd Nafīsī sur la langue de Golšīrī (Ādīne, n° 94-5). La deuxième section est une anthologie de divers textes de Golšīrī (poèmes, récits, articles et essais déjà publiés pour la plupart). On relira avec intérêt le texte quasi historique de la conférence prononcée par Golšīrī dans Dah šab (1977, Amīr Kabīr 1978) quelques mois avant la révolution. En dernière partie, on trouvera le texte inédit d’une série d’entretiens de Golšīrī avec ʽE. Samīʽī intitulée Rīše-hā-ye mā kojāst (sans date ; probablement 1998 ou 1999) qui sont d’une grande richesse de renseignements sur l’évolution de la prose persane moderne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Balaÿ. Hūšang Golšīrī, « Hamḫvānī-ye Kātebān (Zendegī va āṯār-e Hūšang Golšīrī). Ḥoseyn Sanāpūr éd., Tehrān, Našr-e Dīgar, 1379/2000, 392 p. + 33 ill. [Vie et œuvre de Hūšang Golšīrī] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 24 | 2003, document 251, mis en ligne le 05 janvier 2010, consulté le 27 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/34736

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page