Navigation – Plan du site
270
Mahsā Moḥebb-ʽAlī

 « ‘Hastī-šenāsī va maʽrefat-šenāsī-ye asfār’, naqd-e ketāb-e Asfār-e kātebān nevešte-ye Abū Torāb Ḫosravī ». Kārnāme, n° 21, (mordād-šahrīvar 1380/2001), pp. 6-7. [Ontologie et épistémologie des Livres Saints]

Compte-rendu réalisé par Christophe Balaÿ

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1L’A. fait une brève analyse du roman d’Abū Torāb Ḫosravī : Asfār-e kātebān (Les livres des Scribes), roman dont la forme étrange, autant par la structure que par la langue, se trouverait, selon l’A., à la croisée du roman moderne, du récit, ou même de la ḥekāyat. L’écriture de Ḫosravī, qui joue délibérément avec les genres anciens et saints, pousse le récit vers l’intérieur, dans une recherche de l’essence. Le monde extérieur n’est qu’un départ vers l’intériorité. Ḫosravī, en jouant sur les différents registres de l’écriture (ketābat) ou des écritures, tisse un lien intime et puissant entre la narration moderne et la tradition des taḏkere.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Balaÿ. Mahsā Moḥebb-ʽAlī, «  « ‘Hastī-šenāsī va maʽrefat-šenāsī-ye asfār’, naqd-e ketāb-e Asfār-e kātebān nevešte-ye Abū Torāb Ḫosravī ». Kārnāme, n° 21, (mordād-šahrīvar 1380/2001), pp. 6-7. [Ontologie et épistémologie des Livres Saints] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 24 | 2003, document 270, mis en ligne le 05 janvier 2010, consulté le 22 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/34786

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page