Navigation – Plan du site
272
Šahnāz Morādī-Kūčī

Moʽarrefī va šenāḫt-e Sohrāb Sepehrī. Tehrān, Našr-e Qaṭre, 1380/2001, 446 p. + 16 ill. [Connaissance de Sohrāb Sepehrī]

Compte-rendu réalisé par Christophe Balaÿ

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Sohrāb Sepehrī (1928-1980), poète majeur de sa génération et peintre ; trop tôt disparu
– au début de la révolution – fait l’objet d’une impressionnante bibliographie critique. Selon une tradition littéraire maintenant bien établie, l’A. de cet ouvrage consacré à la mémoire du poète, rassemble dans une première partie 25 articles, donnés sans références systématiques, au mieux avec une date dont on ne sait si elle est celle de la rédaction ou de la publication et qu’aucune bibliographie générale ne vient préciser. Une deuxième partie est consacrée à la critique de son œuvre picturale. La suivante à quelques lettres extraites de la correspondance puis à des souvenirs. Le recueil se clôt sur des éloges funèbres.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Balaÿ. Šahnāz Morādī-Kūčī, « Moʽarrefī va šenāḫt-e Sohrāb Sepehrī. Tehrān, Našr-e Qaṭre, 1380/2001, 446 p. + 16 ill. [Connaissance de Sohrāb Sepehrī] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 24 | 2003, document 272, mis en ligne le 05 janvier 2010, consulté le 18 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/34790

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page