Navigation – Plan du site
344
Azadeh Kian-Thiébaut

« Mavâne kâr âfarini dar Irân : eghtesâd-e dolati va nâ imani-ye houghoghi ». Iran Nameh, a Persian Journal of Iranian Studies, vol. 19, n° 4, (2001), pp. 479-492.

Compte-rendu réalisé par Marie Ladier-Fouladi

Entrées d’index

Rubriques :

14.1. Iran
Haut de page

Texte intégral

1L’économie libérale et le droit à la propriété privée sont parmi les principaux éléments de la société civile. C’est avec un tel postulat que A. Kian-Thiébaut considère l’économie rentière et étatique de la République islamique comme un obstacle à l’apparition des organisations et institutions nécessaires à l’essor de la société civile en Iran. Alors que l’élection de Khâtami en 1997 a revigoré, écrit-elle, le débat déjà entamé sur le développement de la société civile en Iran, les protagonistes en préconisant l’ouverture politique comme la solution appropriée ont totalement négligé le rôle que la libéralisation de l’économie pouvait y jouer.

2L’auteur, en présentant l’historique de la politique économique de la République islamique met en évidence les obstacles structurels, juridiques et culturels au développement du secteur privé et particulièrement au secteur industriel. Les entretiens de l’auteur avec un certain nombre d’entrepreneurs de ce secteur lui permettent de cerner divers problèmes qui s’imposent dans le développement de ce type d’entreprises. Selon A. Kian-Thiébaut, la réussite de ces derniers est évidemment bénéfique pour l’économie iranienne et portera notamment un coup dur aux conservateurs qui soutiennent sans réserve le secteur tertiaire et les commerçants du bazar. C’est la raison pour laquelle, selon l’auteur, la réforme de l’économie iranienne s’avère tout particulièrement une mesure politique.

3Article éclairant qui met l’accent sur le rapport immanent entre l’économie libérale et le développement des structures de la société civile.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marie Ladier-Fouladi. Azadeh Kian-Thiébaut, « « Mavâne kâr âfarini dar Irân : eghtesâd-e dolati va nâ imani-ye houghoghi ». Iran Nameh, a Persian Journal of Iranian Studies, vol. 19, n° 4, (2001), pp. 479-492. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 24 | 2003, document 344, mis en ligne le 05 janvier 2010, consulté le 20 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/34946

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page