Navigation – Plan du site
8
Cohen, M., Drège, J. P. et Giès, J. (dir.)

La Sérinde, Terre d’échanges. Art, religion, commerce du Ier au Xème siècl,. Actes du colloque international. Galeries nationales du Grand Palais, 13-14-15 février 1996, (XIVèmes rencontres de l’École du Louvre). Paris, La Documentation Française, 2000, 218 p.

Compte-rendu réalisé par Etienne de la Vaissière

Texte intégral

1Parmi les actes de ce colloque, qui portent essentiellement sur la partie aujourd’hui chinoise de l’Asie centrale, on notera cependant quelques communications ayant trait à l’iranologie, parmi lesquelles : E. Lubo-Lesnichenko (pp. 99-106 : « Les tissus de Dunhuang et la Route de la Soie »), traitant des motifs sassanides représentés sur les tissus retrouvés à Dunhuang (voir maintenant sur ces motifs l’ouvrage recensé sous Abs. Ir. 22, n° 193) ; F. Thierry (pp. 121-147 : « Entre Iran et Chine, la circulation monétaire en Sérinde du Ier au IXème siècle ») sur la numismatique dans le Bassin du Tarim ; F. Grenet (pp. 169-179 : « Avatars de Vaiśravaṇa : les étapes sogdienne et tibétaine ») qui suit le trajet icono­graphique et linguistique de cette divinité d’Inde en Sogdiane, où il faudrait le distinguer du Farn, ce qui conduit ensuite l’A. à chercher dans le Farn sogdien les origines du grand héros tibétain Pehar, par l’intermédiaire khotanais de Phārra. A. Forte (pp. 181-190 : « Iraniens en Chine. Bouddhisme, mazdéisme, bureaux de commerce ») discute l’importance de l’implantation des Iraniens en Chine essentiellement sous les Tang. Après avoir donné plusieurs exemples d’Iraniens ayant joué un rôle important en Chine sous, ou avant, les Tang, l’A. s’attache à la question des liens entre la fonction de sabao dans l’administration Tang et le mazdéisme (voir également sur ce sujet le c.r. n° 55). Il réfute l’idée préconçue d’un lien direct en donnant plusieurs exemples de sabao bouddhistes et voit dans les sabao des fonctionnaires chargés du commerce international. Une version anglaise de cet article est parue dans Cahiers d’Extrême-Asie, 11, 1999-2000. Enfin Zhang Guangda (pp. 191-202, « Une représentation iconographique de la Daēnā et de la Daēva ? Quelques pistes de réflexion sur les religions venues d’Asie centrale en Chine ») donne un premier article consacré à une peinture de Dunhuang du fond Pelliot, sur laquelle il est revenu plus en détail dans un article avec F. Grenet (voir Bulletin of the Asia Institute, 10, 1996).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Etienne de la Vaissière. Cohen, M., Drège, J. P. et Giès, J. (dir.), « La Sérinde, Terre d’échanges. Art, religion, commerce du Ier au Xème siècl,. Actes du colloque international. Galeries nationales du Grand Palais, 13-14-15 février 1996, (XIVèmes rencontres de l’École du Louvre). Paris, La Documentation Française, 2000, 218 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 8, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 14 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35067

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page