Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 231. Bibliographie, Recueils d’arti...1.3. Ouvrages généraux, histoire ...Manuel de codicologie des manuscr...

17
François Déroche

Manuel de codicologie des manuscrits en écriture arabe. (avec la collaboration de) Annie Berthier, Marie-Geneviève Guesdon, Bernard Guineau, Francis Richard, Annie Vernay-Nouri, Jean Vezin, Muhammad Isa Waley, préface par Jean-Pierre Angremy (de l’Académie française), Paris, Bibliothèque Nationale de France, 2000, 416 p., nombreuses illustrations, index.

Compte-rendu réalisé par Maria Szuppe

Texte intégral

1Saluons l’arrivée longuement attendue de ce manuel de codicologie, dont l’absence faisait cruellement défaut et qui comble maintenant une lacune importante. Cet ouvrage peut légitimement revendiquer, comme le dit dans la préface Jean-Pierre Angremy, « son appartenance à une tradition scientifique qui s’est développée au sein de la Bibliothèque nationale de France », s’étant « nourri des travaux qui ont abouti à partir de 1972 à la publication du nouveau catalogue des manuscrits arabes de la Bibliothèque, et de celui des manuscrits persans en 1989 ». L’ouvrage est consacré à la codicologie des manuscrits en écriture arabe – description matérielle des manuscrits, ou étude des manuscrits, indépendamment des textes qu’ils contiennent – pour en dégager les règles, établir les typologies des critères de la description, la terminologie même, etc. La présente édition est très soigneuse, pourvue de nombreuses illustrations : dessins, schémas, photographies de manuscrits pro­venant de nombreux fonds.

2Le champ couvert par ce livre est vaste et très diversifié géographiquement (de l’Espagne à l’Asie centrale) et chronologiquement (toutes les époques). L’ouvrage prend en compte une multitude de traditions et de développements dans la transmission de la culture scriptoriale et de la fabrication du livre. A chaque étape, il en dégage les règles, avant de les systématiser et d’en commenter les principales caractéristiques. Le manuel arrive donc à remplir son but principal : donner des points de repère pour les recherches, encore très peu avancées, sur le patrimoine manuscrit en écriture arabe. Il profite grandement de l’expérience d’un groupe de spécialistes qui ont collaboré à cet ouvrage et dont les travaux font autorité dans leurs domaines respectifs. Outil indispensable, le manuel va plus loin que de fournir une série d’informations théoriques. Il s’efforce de resituer les données dégagées dans leur contexte géographique, chronologique ou culturel, qui diffère parfois fortement selon qu’il s’agit des traditions maghrébine, turque ottomane, proche-orientale, iranienne, centre-asiatique ou indienne. Les spécificités de ces diverses aires ressortent de nombreux exemples : ainsi les cahiers en papier des manuscrits provenant de l’Afrique de l’Ouest sont différents des cahiers des manuscrits fabriqués en Iran ou en Asie centrale (ibid., pp. 93-97).

3La liste des chapitres indique exactement le chemin suivi par le codicologue dans l’étude d’un volume manuscrit : les supports (papyrus, parchemin et papier), les cahiers des manuscrits, les instruments et préparations utilisés par les artisans du livre, la réglure et la mise en page, le travail des artisans du livre (copistes, lieux de copie, techniques du travail, peintres, enlumineurs, relieurs), les écritures, l’ornementation du livre ; la reliure (matériaux, techniques, types de reliure et leur décor), l’histoire de la copie, l’histoire des fonds. L’ouvrage se termine par les index des notions et termes techniques, la liste des manuscrits cités et les orientations bibliographiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maria Szuppe. François Déroche, « Manuel de codicologie des manuscrits en écriture arabe. (avec la collaboration de) Annie Berthier, Marie-Geneviève Guesdon, Bernard Guineau, Francis Richard, Annie Vernay-Nouri, Jean Vezin, Muhammad Isa Waley, préface par Jean-Pierre Angremy (de l’Académie française), Paris, Bibliothèque Nationale de France, 2000, 416 p., nombreuses illustrations, index. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 17, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 05 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35140 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.35140

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search