Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 233. Histoire, Art et Archéologie, ...3.2. Ouest de l’Iran3.2.2. Pré-Achéménides et Achémén...« Plants in the Service of Archae...

76
N. F. Miller

« Plants in the Service of Archaeological Preservation ». Expedition, 42, 1 (2000), pp. 30-35.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1Un bon exemple, à imiter, de l’apport de la paléobotanique à la reconstitution du passé et à la préservation et présentation globales d’un site archéologique. Des opérations d’analy­ses botaniques et des tests de plantation ont été effectués sur le tumulus de Gordion qui recouvre la tombe du roi phrygien Midas et qui s’était dégradé. A terme, les archéologues veulent reconstituer un couvert végétal qui s’approchera de celui de l’Antiquité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. N. F. Miller, « « Plants in the Service of Archaeological Preservation ». Expedition, 42, 1 (2000), pp. 30-35. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 76, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 05 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35277 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.35277

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search