Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 233. Histoire, Art et Archéologie, ...3.2. Ouest de l’Iran3.2.2. Pré-Achéménides et Achémén...« Rapport préliminaire sur le por...

81

« Rapport préliminaire sur le port de Beyrouth au Fer III/Perse (Bey 039) ». Transeuphratène, 19, pp. 65-74.

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn

Texte intégral

1Alors que la ville de Beyrouth est déjà mentionnée dans les textes d’El Amarna, le port n’apparaît pour la première fois que dans le Périple du Pseudo-Scylax. Archéologiquement aucune trace n’avait pu être retenue jusqu’en 1994, où fut mené un sondage dans la rue Allenby non loin du promontoire. De nombreuses couches permettent une datation depuis l’époque ottomane jusqu’au Fer III. La plus ancienne vient d’un quai du port achéménide. Ce sondage a été publié avec la rapidité habituelle de J. Elayi sous forme de monographie, peu après cet article (voir c.r. n° 70).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. « « Rapport préliminaire sur le port de Beyrouth au Fer III/Perse (Bey 039) ». Transeuphratène, 19, pp. 65-74. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 81, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 07 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35284 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.35284

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search