Navigation – Plan du site
89
G. Azarpay

« Sasanian Art beyond the Persian World », in : J. Curtis ed., Mesopotamia and Iran in the Parthian and Sasanian Periods: Rejection and Revival c. 238 BC – AD 642. London, British Museum Press, 2000, pp. 67-75, fig. 15-16, pl. 35-41, pl. coul. XIV-XIX.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1L’art de cour sassanide a permis la production d’objets de luxe, très décoratifs, qui ont séduit bien au-delà des frontières de l’empire, servant les aspirations au luxe des nouveaux pouvoirs « from the Atlantic to the China Sea ». Les représentations du chef idéal, chasseur héroïque, guerrier suprême et de la création et de ses éléments naturels
– message mazdéen – donnent une image d’un monde beau et équilibré, message universel qui convenait aux autres cultures et religions.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. G. Azarpay, « « Sasanian Art beyond the Persian World », in : J. Curtis ed., Mesopotamia and Iran in the Parthian and Sasanian Periods: Rejection and Revival c. 238 BC – AD 642. London, British Museum Press, 2000, pp. 67-75, fig. 15-16, pl. 35-41, pl. coul. XIV-XIX. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 89, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 19 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35298

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page