Navigation – Plan du site
92
P. Callieri

« L’esplorazione geografica dell’Iran in epoca ellenistica e romana: il contributo della documentazione archeologica ». OCNUS, 7, 1999 [2000], pp. 31-43.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1À partir des sources écrites, que confirment, de façon ponctuelle seulement, les données archéologiques dans le Caucase et le long des fleuves Uzboj et Amou daria en Asie centrale, l’A. montre bien la différence d’objectifs des Gréco-Macédoniens et des Romains dans leur approche du monde iranien ; pour les premiers, les explorations dans le nord avaient un but politique dans un monde qu’ils tenaient en partie ; pour les seconds, qui rapidement acceptent la frontière orientale de leur empire en Mésopotamie, il s’agit de contourner le Plateau iranien par le nord (et par le sud, via la Mer Rouge et l’Océan indien) pour tenter d’établir des liens vers la Bactriane, le Gandhara et l’Inde. Des objets ont circulé, mais l’existence d’une route proprement dite reste à prouver.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. P. Callieri, « « L’esplorazione geografica dell’Iran in epoca ellenistica e romana: il contributo della documentazione archeologica ». OCNUS, 7, 1999 [2000], pp. 31-43. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 92, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 23 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35302

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page