Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 234. Histoire, Période Musulmane4.2. Histoire du XVe au XIXe siècle4.2.1. Safavides et Qâjârs« Le mystère des monnaies iranien...

141
Jacques Druart

« Le mystère des monnaies iraniennes contremarquées de l’aigle russe ». La vie numismatique, 47, 4 (1997), pp. 127-132.

Compte-rendu réalisé par Rudi Matthee

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1L’A. analyse le phénomène des monnaies persanes qui ont été contremarquées de gravures russes – l’aigle bicéphale – pendant l’occupation russe de l’Iran septentrional entre 1719 et 1732. Markov et autres numismatistes russes ont attribué cette pratique à une mesure de réorganisation du système local entreprise par les autorités russes afin de pallier des retards dans l’arrivée des devises russes (monnaies persanes refondues et refrappées en émissions russes) destinées au paiement des troupes. Plusieurs énigmes s’attachent toujours aux rares exemplaires de ce type qui ont été recensés. Ainsi par exemple, l’usure extrême de la gravure originale par rapport à la contremarque, alors que la frappe est toujours quasi contemporaine des contremarques. Sur quelques monnaies le problème est encore compliqué davantage par l’existence d’une seconde contremarque en persan, « rā’ij ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rudi Matthee. Jacques Druart, « « Le mystère des monnaies iraniennes contremarquées de l’aigle russe ». La vie numismatique, 47, 4 (1997), pp. 127-132. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 141, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 07 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35391 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.35391

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search