Navigation – Plan du site
243
Mas‘ūd Mīr-Šāhī

« Dastūr al-Monajjemīn, yek dānešnāme-ye nojūmī-e mota‘alleq be sade-ye panjom-e hejrī ». Paris, Kārnāme, 6, (2000), pp. 45-50.

Compte-rendu réalisé par Charles-Henri de Fouchécour

Texte intégral

1Le manuscrit de ce traité se trouve à la BnF (fonds Sheffer n° 5968). Copié au château d’Alamūt et sauvé sans doute par Joveynī, il est fait de deux volumes en arabe, 24 + 16 chapitres. Le manuscrit, défectueux, contient 188+158 fol. Si plusieurs chercheurs ont déjà utilisé l’ouvrage (ex. P. Casanova, Journal Asiatique, 19 (1922), pp. 126-135), l’apport de cet article est une description des chapitres consacrés à l’astronomie. On y voit que l’ou­vrage est en grande partie une compilation d’acquis d’auteurs antérieurs, bien cités, tout spécialement al-Bīrūnī. L’auteur de l’article semble préparer une traduction persane de l’ouvrage, très utile, car il contient des éléments anciens que l’on ne trouve pas ailleurs.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Charles-Henri de Fouchécour. Mas‘ūd Mīr-Šāhī, « « Dastūr al-Monajjemīn, yek dānešnāme-ye nojūmī-e mota‘alleq be sade-ye panjom-e hejrī ». Paris, Kārnāme, 6, (2000), pp. 45-50. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 243, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 16 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35638

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page