Navigation – Plan du site
377
Soheila Shahshahâni

« Ambiguity in law and the marginalization of sedentarised nomads of the southern Zagros mountains of Iran ». Nomadic Peoples, N. S., vol. 4, n° 1, 2000, pp. 23-34.

Compte-rendu réalisé par Jean-Pierre Digard

Entrées d’index

Rubriques :

16.1. Iran
Haut de page

Texte intégral

1Comme ne l’indique pas son titre, cet article traite de la vendetta (angl. feud) dans les tribus, principalement sur la base de matériaux recueillis à la fin des années 1970 chez les Mamasanī du Fārs. L’A. examine plus particulièrement les contradictions qui existent entre le droit coutumier tribal et le droit élaboré par les Etats modernes, et les entraves qu’elles constituent pour le règlement des conflits tribaux, surtout chez les nomades sédentarisés, qui se trouvent, de fait, plus directement exposés à ces contradictions. Il est ainsi démontré que les systèmes juridiques modernes, qui prétendent ignorer ou remplacer les systèmes coutumiers, peuvent conduire les individus à affronter des situations sans autre issue que l’illégalité et la marginalité.

2Article intéressant et documenté de première main mais qui aurait sans doute pu enrichir son propos en l’élargissant aux travaux menés, par exemple, par le regretté J. Black-Michaud, d’une part sur le Lorestān, d’autre part sur la vendetta dans les sociétés méditerranéennes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Pierre Digard. Soheila Shahshahâni, « « Ambiguity in law and the marginalization of sedentarised nomads of the southern Zagros mountains of Iran ». Nomadic Peoples, N. S., vol. 4, n° 1, 2000, pp. 23-34. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 377, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 23 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35710

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page