Navigation – Plan du site
379
Dariush Tala’i

Traditional Persian Art Music, The Radif of Mirza Abdollah. Musical Notation, Commentary, and Performance by Dariush Tala’i. Translation of Musical Annotations from the Persian by Manoochehr Sadeghi. Costa Mesa, Mazda Publishers, 2000, 617 p.

Compte-rendu réalisé par Ameneh Youssefzadeh

Entrées d’index

Rubriques :

16.1. Iran
Haut de page

Texte intégral

1Cet ouvrage, accompagné de 5 CD, constitue le répertoire complet du radīf de Mīrzā ‘Abdollāh. C’est à partir du 19e s., dans la cour des rois Qajar, que les meilleurs musiciens de l’époque ont progressivement réuni les éléments d’un répertoire considérable. Un de leur plus illustres représentants fut ‘Alī Akbar Farahānī (mort vers 1855) dont le savoir nous a été transmis par son frère Mīrzā Ġolām Ḥoseyn ainsi que par ses fils, Mīrzā ‘Abdollāh, maître du setār (1843-1918), et Āqā Ḥoseyn Qolī, maître du tār (mort en 1913). Ils ont à leur tour enseigné ce répertoire à leurs enfants, comme à des élèves privés, lesquels formèrent ensuite les musiciens traditionnels de notre génération. Dāriūš Ṭalā’ī, l’un des plus grands maîtres contemporains du tār et du setār, s’inscrit dans cette lignée : il a en effet reçu son instruction de la bouche de ses derniers représentants, tels ‘Alī-Akbar Šahnāzī, Nūr‘alī Borūmand, et d’autres. C’est d’ailleurs à eux qu’il dédie son traité.

2Le radīf est un modèle et un ordre d’enchaînement de séquences musicales, regroupées par leurs affinités modales en 12 systèmes modaux : 7 dastgāh et 5 āvāz dérivés. Ce classe­ment semble avoir été institué par ce même Mīrzā ‘Abdollāh. Bien que d’autres radīf nous soient aussi parvenus, tant par voie écrite que voie orale, ainsi que par le biais d’enregistre­ments, c’est son radīf qui s’est imposé, du moins pour les instruments à cordes.

3Dans son livre, Ṭalā’ī transcrit sous forme de partitions ce répertoire entier (sur setār). Il comprend 250 séquences mélodiques (gūše), divisées en 7 dastgāh et en 5 āvāz.

4Après une introduction où il définit le radīf, les systèmes modaux et les intervalles, l’auteur donne des instructions sur l’accord de l’instrument pour chaque système modal (dastgāh ou āvāz) ainsi que pour les gūše, indiquant la disposition des frettes et le jeu du plectre (meḍrāb ; l’ongle dans le cas du setār). Il décrit également la mélodie et le rythme appropriés pour chaque gūše. Recourant à des diagrammes et à une transcription musicale dont il donne les principes, l’A. illustre les caractéristiques importantes des modes.

5Ces notations utilisent des signes visant à permettre à quiconque lit la musique de comprendre ce qui est joué et comment. Leur clarté et leur exhaustivité rendent l’ouvrage remarquablement maniable. S’il existe d’autres transcriptions de ce radīf, celle de Ṭalā’ī offre le grand avantage de fournir de manière visuelle l’ensemble des motifs, ce qui en facilite la lecture et l’apprentissage.

6Les enregistrements sur les CD d’accompagnement ont été produits à l’Université de Washington, à Seattle (USA), où Ṭalā’ī était Professeur invité du département de musique.

7C’est l’ethnomusicologue et expert du santūr, M. Manūčehr Ṣādeqī, qui est responsable de la traduction des explications de l’A. sur ses transcriptions descriptives – dont on préci­sera qu’elles sont aussi détaillées et aussi approfondies que celles que recevrait un disciple auprès d’un maître. Le glossaire des termes musicaux en usage dans ce volume est également dû à M. Ṣādeqī.

8La version persane des notations musicales de ce volume a été publiée en Iran en 1995, par les éditions Farhang-e mo‘āṣer, sous le titre Radīf-e Mīrzā ‘Abdollāh, notnevīsī-ye āmūzešī va taḥlīlī. Sa version sonore (sous forme d’un coffret de six cassettes audio) avait vu le jour en 1993, accompagnée d’un livret, aux éditions « Mo’asese-ye farhangī-ye māhūr » à Téhéran.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ameneh Youssefzadeh. Dariush Tala’i, « Traditional Persian Art Music, The Radif of Mirza Abdollah. Musical Notation, Commentary, and Performance by Dariush Tala’i. Translation of Musical Annotations from the Persian by Manoochehr Sadeghi. Costa Mesa, Mazda Publishers, 2000, 617 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 379, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 20 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35712

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page