Navigation – Plan du site
260
Moṣṭafā Ḏākerī

« Barresī-ye čand vāže va tarkīb dar “Dīvān-e Sa‘dī” ». Našr-e Dāneš, 17, 3 (1379/2000), pp. 17-24.

Compte-rendu réalisé par Charles-Henri de Fouchécour

Texte intégral

1L’œuvre de Sa‘dī n’a pas eu comme celle de Ḥāfeẓ la chance d’être éditée avec le meilleur soin. Partant des Kolliyyāt qu’édita de façon méritoire Moḥammad ‘Alī Forūġī, l’auteur relève plusieurs erreurs d’édition qui méritent correction, à savoir : 1) dāye (p. 89 du Golestān) est une mauvaise lecture, qui a embarrassé de nombreux commentateurs. Les manuscrits anciens donnent vāye, forme locale de vādij (voir Asadī, Loġat-e Fors, s.v.), ‘jeune pousse de vigne’. Enquête approfondie de l’A. sur ce mot. 2) čangī, au ġazal p. 798 des Badāye : lire ḫod-forūš, non jo-forūš et (sans doute) ḥoblī (‘enceinte’), non čangī, qui n’a pas de sens. 3) p. 756, au lieu de ḥanbalī, il faut lire čanbarī, le ‘rond de tissu’ servant d’appuie-tête. 4) wīštan (p. 536), lire sûrement wīš, pour avoir un sens. 5) ḥavāliye, p. 206 du Būstān, lire javāliye, pour avoir un sens cohérent (‘tous ceux qui se sont réfugiés auprès de lui’). 6) setāre ou seṭṭāre (p. 727) : lire saṭr-kaš, c’est-à-dire mesṭar, ‘règle à tracer des lignes’. 7) Allāh bas (au 3e chapitre du Būstān, p. 291) est à lire, non Allāh va bas. 8) au ġazal p. 564, il faut lire pāyāb (‘le gué’) et non pāyān. 9) chapitre 1 du Golestān (p. 54), lire sābeġ al-en‘ām plutôt que sābeq al-en‘ām. Ainsi, il paraît important que l’on s’attache désor­mais à reprendre l’édition de l’œuvre de Sa‘dī sur la base des meilleurs manuscrits, mieux connus aujourd’hui.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Charles-Henri de Fouchécour. Moṣṭafā Ḏākerī, « « Barresī-ye čand vāže va tarkīb dar “Dīvān-e Sa‘dī” ». Našr-e Dāneš, 17, 3 (1379/2000), pp. 17-24. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 260, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 16 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35789

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page