Navigation – Plan du site
307
Elmīrā Dādvar

« L’image de la femme dans la littérature moderne persane ». Luqmān, XVII, 1, (2000), pp. 55-66.

Compte-rendu réalisé par Christophe Balaÿ

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Intéressant article d’une dizaine de pages qui met en perspective six textes de prose persane moderne (Zībā de Ḥejāzī ; Ses yeux de ‘Alavī ; Une femme de trop de Āl-e Aḥmad ; Le mari d’Āhū Ḫānūm d’Afġānī ; Sūvašūn de Dānešvar et La Disparition de Solūč de Dowlatābādī). L’A. analyse brièvement mais avec précision comment l’image de la femme dans la prose persane moderne évolue au fur et à mesure que change la société. C’est cet aller et retour entre la réalité sociale et la littérature qui la reflète et l’anticipe parfois, qui constitue le trait le plus caractéristique de cette évolution. Toutefois, l’A. devrait au moins expliquer pourquoi elle écarte le plus magique et le plus fort de tous ces textes, La chouette aveugle, où l’image de la femme prend des couleurs plus sombres et inquiétantes, sans compter d’autres femmes non moins intéressantes comme Ābjī Ḫānom, ‘Alaviye Ḫānom, Kātrīn et toutes ces femmes qui peuplent les récits de Ṣ. Hedāyat.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Balaÿ. Elmīrā Dādvar, « « L’image de la femme dans la littérature moderne persane ». Luqmān, XVII, 1, (2000), pp. 55-66. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 307, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 26 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35867

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page