Navigation – Plan du site
322
Maḥmūd Nīkūye

Az noqṭe tā ḫaṭṭ. Majmū‘e-ye naqd va naẓar darbāre-ye Noṣrat Raḥmānī, Rašt, Ṭā‘atī, 1378/1999, 316 p. + 6 ill. [Du point à la ligne, recueil de la critique sur l’œuvre de Noṣrat Raḥmānī]

Compte-rendu réalisé par Christophe Balaÿ

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Noṣrat Raḥmānī, poète et journaliste, fait partie de la génération d’après le coup d’état de 1953 – génération brisée et sans espoir. Il publie son premier recueil Kūč en 1953 avec une introduction de Nīmā. N.R. a peu produit mais toujours avec succès. Il fait toute sa carrière dans la presse, où il publie non seulement ses œuvres mais celles de ses contemporains, poésies surtout, mais proses aussi. Son premier style est celui qu’on a nommé le romantisme de l’échec. Son deuxième recueil Mī‘ād dar lajan porte la marque de še‘r-e now. Ses thèmes abandonnent le ton désespéré du début ; tout en restant très intimes comme ceux de F. Farroḫzād, ils font place peu à peu aux préoccupations sociales. Dans les années 70, la poésie est engagée politiquement dans le combat contre le système impérial. Ce mouvement se reflète brillamment dans le recueil Ḥarīq-e bad qui reçoit un prix national que N.R. refuse. En 1977 N.R. se retire à Rašt, où il est mort en l’an 2000. Ses dernières œuvres sont Piyāle dowr-e dīgar zad (1369) et Šamšīr ma‘šūqe-ye qalam (1368). Āvāzī dar farjām est une anthologie de l’ensemble des œuvres du poète, rassemblées par lui-même en 1374 peu avant la fin de sa vie. N.R. a été traduit dans plusieurs autres langues. L’éditeur ici rassemble des critiques parues sur le poète et son œuvre, regroupées et classées autour de sa biographie et autour de chaque œuvre ; une seconde partie réunit un ensemble d’œuvres éparses, publiées dans des périodiques. Pas de bibliographie ni d’index.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Balaÿ. Maḥmūd Nīkūye, « Az noqṭe tā ḫaṭṭ. Majmū‘e-ye naqd va naẓar darbāre-ye Noṣrat Raḥmānī, Rašt, Ṭā‘atī, 1378/1999, 316 p. + 6 ill. [Du point à la ligne, recueil de la critique sur l’œuvre de Noṣrat Raḥmānī] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 322, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 18 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35899

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page