Navigation – Plan du site
330
Bahman Saqa’i

« Amir Arslan, Takhayyoli ke edâmeh nayâft ». Sanjesh, n° 4, Hamburg, automne 1999, pp. 53-71. [Amīr Arslān, un imaginaire sans suite]

Compte-rendu réalisé par Christophe Balaÿ

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Petite étude sur le roman Amīr Arslān, comme premier roman de prose persane moderne. L’A. s’attache à montrer que les structures narratives révèlent une connaissance suffisante de l’écriture romanesque européenne et une utilisation habile du récit traditionnel ; cette syn­thèse étant le fruit d’une écriture à trois : Naqībolmamālek, le conteur, Naṣereddīn Šāh, l’auditeur-commanditaire et la princesse Faḫroddowle, la « scriptrice ». De fait, l’A. semble ignorer la thèse de Ch. Balaÿ parue en 1998 en français sous le titre de « La genèse du roman persan moderne » puis en persan (Peydayeš-e romān-nevīsī dar Īrān). La partie centrale de cette étude est consacrée à trois « intertextes » dont Amīr Arslān. Ce dernier y est défini comme un genre hybride, un « mutant » du roman, à mi-distance entre le roman populaire et le roman moderne. Cela est bien démontré par l’analyse détaillée des séquences narratives qui fait apparaître deux cassures, et non une seule comme le déclare l’A. de cet article : 1ère partie : naissance et jeunesse du héros (sur le mode légendaire) ; 2ème partie : à la recher­che de Farroḫ Laqā (sur le mode réaliste) ; 3ème partie : la lutte entre Šams vazīr et Qamar vazīr (sur le mode légendaire). Cette alternance, qui suit probablement la courbe de la pro­duction narrative et des conditions historiques de cette production, est symptomatique de la transition littéraire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christophe Balaÿ. Bahman Saqa’i, « « Amir Arslan, Takhayyoli ke edâmeh nayâft ». Sanjesh, n° 4, Hamburg, automne 1999, pp. 53-71. [Amīr Arslān, un imaginaire sans suite] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 23 | 2002, document 330, mis en ligne le 08 février 2010, consulté le 26 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/35907

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page