Navigation – Plan du site
40
Modjtaba Sadria

« Islamic and Middle Eastern Studies in Japan », IJIA, XI/2  1999), pp. 259-273, 27 notes biblio.

Compte-rendu réalisé par Stéphane A. Dudoignon

Texte intégral

1Spécialiste de sciences politiques installé à Tokyo depuis de nombreuses années, l’A. replace dans leur contexte historique respectif les différentes étapes du développement des études islamiques au Japon, depuis l’ère Meiji jusqu’à nos jours, avec une attention particulière pour l’essor spectaculaire qu’ont connu ces études depuis la fin de la guerre froide. Un chapitre particulier est consacré à l’intérêt japonais pour l’Asie centrale  en relation, notamment, avec l’exploitation des gisements d’hydrocarbures du bassin de la Caspienne ; un autre paragraphe est dévolu à l’immigration iranienne au Japon, un phénomène récent dont l’importance quantitative n’a pas tardé à poser problème à la société nippone  offrant ainsi un terrain de déploiement pour un nombre sans cesse croissant de spécialistes japonais du Moyen-Orient.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Stéphane A. Dudoignon. Modjtaba Sadria, « « Islamic and Middle Eastern Studies in Japan », IJIA, XI/2  1999), pp. 259-273, 27 notes biblio. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 40, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 19 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36149

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page