Navigation – Plan du site
67
Mohammad Mokri

« Mythe historisé de l’époque islamique au Luristan. La geste du roi Khôchîn, le Cavalier de la Montagne. Etude d’ethno-lexicologie (2ème partie) ». Journal Asiatique, 287, 1 (1999), pp. 9-190.

Compte-rendu réalisé par Charles-Henri de Fouchécour

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Les textes rédigés en anciens dialectes kurdo-gouranis ont préservé un lexique des formes linguistiques qui ont résisté au temps. L’auteur exploite ici la deuxième version de la Geste du Cavalier de la Montagne, de la littérature Ahl-e Ḥaqq. Dans cette deuxième partie, l’auteur s’attache d’abord à classer les thèmes mythico-sociaux relatifs au socle et au relief : monts et hauts rochers (leurs toponymes et tout ce qui s’y rapporte), puis : cavaliers des montagnes, peuple chasseur et chasse mystique, le guerrier porteur d’armes, etc. Sur la base de ce très riche corpus commenté, il développe une importante analyse linguistique de ces textes anciens.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Charles-Henri de Fouchécour. Mohammad Mokri, « « Mythe historisé de l’époque islamique au Luristan. La geste du roi Khôchîn, le Cavalier de la Montagne. Etude d’ethno-lexicologie (2ème partie) ». Journal Asiatique, 287, 1 (1999), pp. 9-190. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 67, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 25 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36209

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page