Navigation – Plan du site
77
A. ‘Alīzāde, Y. Majīdzāde et S. M. Šahmīrzādī

Bāstān-šenāsī va honār-e īrān (Sī-o do maqāle dar bozorgdāšt-e doktor ‘Ezzatollāh Negahbān) / The Iranian World. Essays on Iranian Art and Archaeology presented to Ezat O. Negahban. Iran University Press, Tehran, 1999, 224 p. (persan) et 261 p. (anglais), ill., biblio. collective.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Entrées d’index

Rubriques :

3.0. Généralités
Haut de page

Texte intégral

1Les éditeurs, tous trois anciens de l’Oriental Institute of Chicago, où les avait précédés le récipiendaire de ce volume, ont rassemblé 15 contributions de collègues iraniens (en persan, avec un résumé en anglais) et 17 de collègues étrangers (en anglais, avec un résumé en persan). L’ensemble reflète largement les centres d’intérêt de E. Negahbān qui travailla à Marlik, puis sur la préhistoire de la plaine de Qazvin, ainsi que sur le site médio-élamite de Haft Tepe : 10 articles sur les périodes préhistoriques ; 5 sur l’Élam, 6 sur la période pré-achéménide et achéménide (voir n° 156, 158, 165 et 168), mais également 4 sur la période sassanide (voir n° 180, 195 et 196), une sur la période islamique. Les autres sont des souvenirs ou des pages d’histoire récente.

2Comme le remarquent les éditeurs, c’est la première fois qu’un archéologue iranien reçoit un hommage international de la part de collègues iraniens et étrangers  même si beaucoup manquent  qui ont travaillé en Iran dans les années 60 et 70. Cette période correspond à l’explosion de la recherche archéologique en Iran, à laquelle E.N. a pris une large part. Les éditeurs se réjouissent aussi du témoignage qu’apporte ce livre ; après les deux dernières décennies qui, au contraire, ont été marquées par l’absence presque totale de projets conjoints, les contributions rassemblées ici montrent que l’intérêt international pour la recherche archéologique en Iran n’a pas disparu. L’édition est de bonne qualité, abondamment illustrée ; les références sont rassemblées en une bibliographie unique. Sans aucun doute cet ouvrage sera utile pour certaines mises au point qu’il donne et pour des informations récentes qui franchissent insuffisamment les frontières de l’Iran.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. A. ‘Alīzāde, Y. Majīdzāde et S. M. Šahmīrzādī, « Bāstān-šenāsī va honār-e īrān (Sī-o do maqāle dar bozorgdāšt-e doktor ‘Ezzatollāh Negahbān) / The Iranian World. Essays on Iranian Art and Archaeology presented to Ezat O. Negahban. Iran University Press, Tehran, 1999, 224 p. (persan) et 261 p. (anglais), ill., biblio. collective. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 77, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 20 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36232

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page