Navigation – Plan du site
83
M. Garrison

« Fire altars », EncIr, IX, 1999, pp. 613-619.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Entrées d’index

Rubriques :

3.0. Généralités
Haut de page

Texte intégral

1Le terme « Autel du feu » est employé dans le monde iranien pour n’importe quel support de feu (fire holder) supposant explicitement ou implicitement un culte zoroastrien, à tout le moins mazdéen (voir même des autels pré- ou protozoroastriens au 4e ou 3e millénaire en Asie centrale, selon certains spécialistes !). L’A. a raison de juger cet emploi incorrect : en général, nous ne savons pas à quelle religion ou à quel culte servaient ces supports ou les bâtiments qui les contenaient, tout particulièrement ceux des époques pré-sassanides, puisque la religion elle-même est mal connue ; on pense aux dizaines d’articles qui s’interrogent sur la nature de la religion à l’époque achéménide ! Mais pourquoi alors répertorier ensuite les čahār tāq sassanides, dont la fonction religieuse n’est pas prouvée, et plus encore les « autels de plein air », dont le rôle de support de feu est très douteux, comme l’a montré D. Huff (Abs. Ir., 20-21, n° 193) ?

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. M. Garrison, « « Fire altars », EncIr, IX, 1999, pp. 613-619. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 83, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 19 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36244

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page