Navigation – Plan du site
111
G. G. Aperghis

« Storehouses and systems at Persepolis. Evidence from the Persepolis Fortification Tablets », JESHO, 42, 2, (1999), pp. 151-193.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1Depuis quelques années l’A. travaille sur les Persepolis Fortification Tablets comme documentation  inépuisable  sur l’économie impériale. Dans cet article, il s’intéresse aux procédures de collecte des taxations sous forme de produits et leur redistribution comme provisions ; ces opérations ont lieu dans les entrepôts à Persépolis et dans plusieurs points de l’Élam  qui pour lui exclut la Susiane. Pour cela, il tente de définir les personnages chargés de ce double mouvement, leur fonction que l’on peut appréhender par les sceaux imprimés sur les tablettes, qui sont des journaux, des listes comptables, des lettres, etc. Son approche, très productive, est avant tout économique et comptable, différente de celle de M. Garrison et M. C. Root qui travaillent sur les mêmes objets, en tant qu’historiens de l’art.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. G. G. Aperghis, « « Storehouses and systems at Persepolis. Evidence from the Persepolis Fortification Tablets », JESHO, 42, 2, (1999), pp. 151-193. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 111, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 19 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36296

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page