Navigation – Plan du site
128
J. Elayi et A. G. Elayi

« Quelques particularités de la culture matérielle d’Arwad au Fer III/Perse », Trans., 18, (1999), pp. 9-28.

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn

Texte intégral

1Le territoire de la cité d’Arwad s’étendait du Nahr el-Kebir (Eleuthère) au Nahr es-Sinn. Il comprenait des villes aussi importantes que Amrit, Tartous ou Tell Kazel. Les AA. présentent plus un résumé exhaustif du savoir actuel sur cette cité que des informations vraiment nouvelles. Les monuments ou objets évoqués sont publiés, d’ailleurs presque tous par les AA. eux-mêmes. Les plus connus sont le Maabed d’Amrit du 6e s., les maghazil et autres monuments funéraires. Les sarcophages en marbre permettent de parler d’une école d’Arwad ; quant aux sarcophages de terre cuite, ils sont très intéressants pour leurs implications sociales et économiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. J. Elayi et A. G. Elayi, « « Quelques particularités de la culture matérielle d’Arwad au Fer III/Perse », Trans., 18, (1999), pp. 9-28. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 128, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 18 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36325

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page