Navigation – Plan du site
137
F. Knauß

« Achämeniden in Transkaukasien », in : S. Lausberg, K. Oekentorp, Fenster zur Forschung, Museumsvorträge der Museen der Westfälischen Wilhelms-Universität Münster (Worte-Werke-Utopien. These und Texte Münsterscher Gelehrter, 9). 1999, Münster, pp. 81-114, 17 fig.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1Membre de la mission archéologique allemande en Géorgie, l’A. est bien placé pour établir ce panorama des témoins de l’époque achéménide dans l’ancienne Cachétie, l’antique Ibérie. Des éléments du plan des palais de Gumbati et Sari Tepe, ou d’autres bâtiments encore, ainsi que leurs bases de colonnes campaniformes relèvent de l’architecture achéménide ; de même, d’autres bases à degrés surmontés d’un tore, un chapiteau miniature en double protome de taureau sont des traits évidents de la présence de l’autorité achéménide. Le matériel, en cours d’étude, montrera également cette présence ou influence achéménide loin au nord-ouest du cœur de l’empire (voir aussi n° 130).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. F. Knauß, « « Achämeniden in Transkaukasien », in : S. Lausberg, K. Oekentorp, Fenster zur Forschung, Museumsvorträge der Museen der Westfälischen Wilhelms-Universität Münster (Worte-Werke-Utopien. These und Texte Münsterscher Gelehrter, 9). 1999, Münster, pp. 81-114, 17 fig. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 137, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 22 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36340

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page