Navigation – Plan du site
164
Ursula Seidl

« Ein Monument Darius`I. aus Babylon », ZA, 89/1, (1999), pp. 101-114.

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn

Texte intégral

1Onze fragments en basalte ont été trouvés lors de la mission allemande à Babylone (Kasr, 1899 et 1913/14). Ces fragments d’époque achéménide représentent deux mains, deux pieds, un genou, un bout de tête couronnée, une étoile et des restes d’inscriptions babyloniennes. Sept de ces fragments appartiennent au Vorderasiatisches Museum de Berlin. U. Seidl avait en 1976 déjà essayé de rassembler ces pièces en un tout cohérent, sans pouvoir toutefois les voir à l’époque (AMI NF 9, 1976, pp. 125-130). La nouvelle situation politique permit un examen des fragments sur place et en conséquence une nouvelle étude beaucoup plus précise que la première. L’A. reconstitue astucieusement une stèle, dont le motif s’apparentait à celui du relief rupestre de Bīsotūn. La stèle aurait une largeur d’environ 2,60 m et représenterait Darius vainqueur des derniers rois babyloniens. Cette stèle aurait pu être dressée non loin de la porte d’Ištar et volontairement détruite, peut-être lors d’une révolte sous le règne de Xerxes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Ursula Seidl, « « Ein Monument Darius`I. aus Babylon », ZA, 89/1, (1999), pp. 101-114. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 22 | 2001, document 164, mis en ligne le 15 février 2010, consulté le 19 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/36378

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page